dimanche, février 28, 2021
Accueil Politique Ouverture ce mardi 27 octobre du Colloque International de Brazzaville

Ouverture ce mardi 27 octobre du Colloque International de Brazzaville

-

Le président de la République Denis Sassou Nguesso a ouvert ce mardi 27 octobre la cérémonie des festivités marquant les quatre-vingts-ans du Manifeste de Brazzaville. 

La cérémonie d’ouverture des quatre-vingts-ans du Manifeste de Brazzaville a eu lieu ce mardi 27 octobre au Palais des Congrès de Brazzaville sous l’autorité du président de la République Denis Sassou Nguesso en présence de plusieurs personnalités. 

Parmi elles, le Chef d’Etat de la République Démocratique du Congo, Antoine Félix Tshisekedi, le président du Tchad, Idriss Itno Deby et son homologue de République Centrafricaine, Faustin Archange Touadera. 

On pouvait également noté la présence, du Premier ministre du Cameroun, Joseph Dion Ngute, la Première ministre du Gabon Rose Christiane Ossouka, du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, représentant le président de la République Française, Emmanuel Macron, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo. 

Invité à prendre la parole, le maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba a ouvert la cérémonie par un mot de bienvenue aux convives dans lequel il a assuré de l’hospitalité de la ville capitale. 

S’en suivront plusieurs interventions dont on peut retenir celle du président de la Fondation Charles de Gaulle, Hervé Gaymard, qui a dans son mot de circonstance exprimé sa gratitude à l’endroit du président Denis Sassou Nguesso pour l’organisation de ce grand rendez-vous de l’histoire. 

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères représentant le président de la République Française, Emmanuel Macron, a rappelé l’importance de la ville de Brazzaville qu’a eu dans l’histoire de la France Libre. 

«  Brazzaville à mes yeux mérite une place pleine et entière parmi les lieux de mémoires qui comptent pour la France. Car, si elle est une ville d’Afrique où s’est joué le sort de mon pays, une ville d’Afrique à laquelle nous devrons continuer à écrire notre histoire contre l’adversité, c’est bien celle-ci. », a-t-il affirmé. 

Prenant la parole, le Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso a dans son allocution revendiqué une pleine reconnaissance du rôle de l’Afrique dans la libération de monde des vices du nazisme, il a notamment réclamé une « participation africaine à la prise des décisions planétaires avec droit de veto », notamment au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il a ensuite déclaré ouverts les travaux du Colloque international de Brazzaville.  

Un film retraçant le rôle des troupes africaines dans la libération de la France sous emprise allemande au cours de la seconde guerre mondiale a été projeté. 

Articles Populaires