samedi, décembre 4, 2021
AccueiladministrationMairie de Brazzaville : le GUP “est un manque à gagner pour...

Mairie de Brazzaville : le GUP “est un manque à gagner pour nous de près de 700 millions F CFA par mois”

-

Ce mardi 9 novembre, le président du Conseil départemental et municipal de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba a indiqué aux parlementaires que sa commune perd chaque mois près de 700 millions de francs CFA depuis l’instauration du système de guichet unique de paiement par le ministère des Finances à la Banque postale du Congo (BPC). Une mesure qui selon lui, a des grosses incidences sur le bon fonctionnement dudit conseil. 

Les conseillers municipaux de Brazzaville conduits par leur président Dieudonné Bantsimba ont eu un échange avec le bureau du Sénat ce début de semaine au Palais des congrès. Les assises ont été placées sous l’autorité du président de la chambre haute du parlement, Pierre Ngolo. 

Les élus locaux sont venus notamment présenter les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans la gestion de leur département. Par le biais de Dieudonné Bantsimba, ces derniers ont entre autres relevé les faiblesses du guichet unique de paiement (GUP) lancé par le ministère des Finances, le 10 février dernier.

Un outil de collecte de fonds installé à la Banque postale du Congo (BPC) visant entre autres pour les administrations, à sécuriser les recettes et faciliter leur traçabilité.

Cependant, à en croire le maire de la ville, ce système connaît un dysfonctionnement qui bloque la bonne marche de son administration.

Depuis le mois de mars, la commune de Brazzaville ne contrôle plus ses recettes tout simplement parce que le ministère a voulu sûrement faciliter les choses, mais malheureusement nous pensons que ce système n’avait pas été bien ouillé, n’avait pas été testé« , a-t-il déploré.

En conséquence, la mairie n’arrive pas à mobiliser ses recettes notamment les recettes fiscales et les subventions diverses provoquant ainsi un manque à gagner pour cette administration, déclare le maire. 

Le ministère n’arrive plus soit disant à faire la distinction entre les impôts d’Etat et les impôts locaux. Ça va dans un four tout. C’est un manque à gagner pour nous de près de 700 millions par mois, a affirmé le président du conseil départemental et municipal de Brazzaville.  

Poursuivant son propos, Dieudonné Bantsimba a laissé entendre que cette situation a de grosses incidences sur le paiement des salaires des agents municipaux, ne permettant pas à la commune d’apurer les arriérés de salaire de ces derniers. 

♦ Lire aussi : Le GUP a rapporté plus de 50 milliards de F CFA aux caisses de l’Etat en un mois

Il a de ce fait sollicité le soutien du Sénat pour que les fonds placés à la Banque postale du Congo soient rétrocédés à la mairie pour faire face à ce problème. 

Le 8 avril dernier, le ministère des Finances par le truchement du conseiller à la Fiscalité et aux douanes du ministre horaire des Finances et du budget Calixte Nganongo avait vanté les mérites du GUP dans la collecte des recettes de l’Etat.

« Le GUP a enregistré environ, en un mois, 40 milliards de F CFA de paiement. On a eu environ entre 10 et 15 milliards de F CFA de paiement direct. Ce qui fait un total compris entre 50-55 milliards de F CFA. Quand on essaie de comparer ce qui a été réalisé en mars 2021 avec ce qui a été réalisé à la même période en 2019 et 2020, la différence est grande« , s’était-il réjoui.

Articles Populaires