jeudi, juillet 29, 2021
AccueilEconomieLe GUP a rapporté plus de 50 milliards de F cfa aux...

Le GUP a rapporté plus de 50 milliards de F cfa aux caisses de l’Etat en un mois

-

Rodney Hermann Gouellet, Conseiller à la Fiscalité et aux Douanes du ministre des Finances et du budget, a animé un point de presse cette semaine au cours duquel il a dressé un bilan à mi-parcours du Guichet unique de paiement (GUP). Un nouvel outil de collecte des recettes qui a rapporté plus de 50 milliards de Fcfa aux caisses de l’Etat en un mois, selon Rodney Hermann Gouellet.

Lors de sa communication tenue ce 8 avril à Brazzaville, le conseiller à la Fiscalité et aux douanes du ministre des Finances et du budget, Rodney Hermann Gouellet a essentiellement insisté sur le Guichet unique de paiement (GUP). Une révolution de son ministère visant à centraliser les recettes de l’Etat, lancée le 10 février 2021. 

Un mois après son opérationnalisation, l’heure est désormais à l’évaluation de l’efficacité du nouveau système de recouvrement.  

« Le GUP a enregistré environ, 40 milliards de F CFA de paiement environ, en un mois. On a eu environ entre 10 et 15 milliards de Fcfa de paiement direct. Ce qui fait un total compris entre 50 et 55 milliards de Fcfa. Quand on essaie de comparer ce qui a été réalisé en mars 2021 avec ce qui a été réalisé à la même période en 2019 et 2020, la différence est grande. », a souligné Rodney Hermann Gouellet.

Des chiffres qui sont supérieurs par rapport aux recettes collectées au cours de ces deux dernières années, a en croire Rodney Hermann Gouellet. 55 milliards de F cfa avaient été collectés en mars 2019, 47 milliards de F cfa en mars 2020 contre 50-52 milliards de F cfa en mars 2021. 

« Malgré la crise, l’objectif de maximisation des recettes a été atteint. Par exemple, au titre de la TVA : mars 2019 : 11 milliards de F cfa ; mars 2020 : 11 milliards de F cfa ; mars 2021 : 18 milliards de F cfa. », a déclaré le conseiller, qui s’est satisfait de ces premiers résultats.

Le Gup fait partie de la myriade de réformes engagées par le ministère des Finances et du budget au cours ces cinq dernières années. Il a pour vocation de simplifier, faciliter et sécuriser le paiement des droits et taxes dus à l’Etat grâces aux terminaux de paiement électroniques et à la Banque postale du Congo (BPC).

Articles Populaires