dimanche, août 1, 2021
AccueilPolitiqueL'UDH-Yuki convie ses militants à un dialogue au Palais des Congrès

L’UDH-Yuki convie ses militants à un dialogue au Palais des Congrès

-

Le candidat à l’élection présidentielle du parti Union des Démocrates Humanistes  Yuki (UDH-Yuki) a invité ce jeudi 27 février ses militants et sympathisants à participer à une séance de travail au Palais des Congrès à Brazzaville.

À travers une communication publiée sur un compte support du candidat sur les réseaux sociaux, le candidat de l’UDH-Yuki Guy Brice Parfait Kolélas a invité l’ensemble de ses militants et sympathisants à une séance de travail au Palais du Parlement. 

Une rencontre, apprend-on, qui vise principalement à échanger sur les préoccupations de la base militante de son parti. « Je veux dialoguer avec vous, je vais répondre à toutes les questions, les questions qui vous tiennent à cœur. », a indiqué le président du parti.

Une stratégie de rapprochement avec ses militants et sympathisants qui pourrait permettre de renforcer son projet de société, « Plan Parfait pour le Redressement du Congo » présenté lors de son investiture en tant que candidat de l’UDH-Yuki.

Guy Brice Parfait Kolélas qui a lancé un appel à une mobilisation massive au palais des Congrès a reçu une « autorisation spéciale » de la Préfecture de Brazzaville pour la tenue de cette manifestation.

Une autorisation qui a ouvert plusieurs polémiques, le journaliste Alphonse Ndongo, se demande si cette procédure administrative a été exigée à l’ensemble des associations politiques, notamment celles de la majorité présidentielle, qui ont multiplié les rassemblements au cours de ces derniers jours.  

Aussi, lors de la tenue de sa 16e réunion, la Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 qui avait proposé aux autorités compétentes d’autoriser les rassemblements de population pour un déroulement harmonieux de la campagne présidentielle, indiquait que ces rassemblements devaient respecter un certain nombre d’exigences dont l’une était « l’organisation des rassemblements sur des espaces ouverts ».

Qu’en est-il devenu de ces recommandations approuvées par les autorités compétentes ?

Articles Populaires