lundi, septembre 27, 2021
AccueilSociétéLes transporteurs en commun et vendeurs des marchés domaniaux appelés à se...

Les transporteurs en commun et vendeurs des marchés domaniaux appelés à se faire vacciner avant le 31 octobre

-

La vaccination contre la Covid-19 a été élargie aux chauffeurs de transports en commun et vendeurs des marchés domaniaux en République du Congo. Ces derniers sont appelés à se faire vacciner au plus tard le 31 octobre prochain. C’est l’une des recommandations faites par la Coordination nationale de la gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 lors de sa 26e réunion.

Il s’est tenue ce vendredi, 03 septembre, la 26e de la Coordination nationale de la gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 sous l’autorité du président de la République Denis Sassou Nguesso. 

Le président de la Task Force, le ministre d’Etat, Firmin Ayessa, a une nouvelle fois présenté le rapport de son organe relatif à l’évolution de la pandémie dans notre pays, en particulier l’évolution de la campagne vaccinale au plan national.

Dans sa présentation, il ressort que la pandémie continue de circuler dans le monde et au Congo en particulier où l’on compte à ce jour 13 588 et 183 décès. Pour y remédier, la Coordination nationale souligne que la vaccination des populations cibles demeure la stratégie la plus efficace« 

♦Lire aussi : Covid19 : la vaccination désormais obligatoire pour les personnes exposées

Le nombre de personnes vaccinées a augmenté ces derniers jours. A la date du 26 août dernier, 296 465 doses ont été administrées, et 148 463 personnes ont été complètement vaccinées, soit 4,1% de couverture vaccinale contre 1,79% en juillet.

Une augmentation qui fait suite à la campagne de communication dans les administrations publiques et privées, mais surtout consécutive aux mesures contraignantes prises par les différents ministères.

Au niveau des administrations, sur 2 500 personnes concernées, 1850 ont été vaccinées contre la Covid-19, indique le compte rendu. Des statistiques encourageantes qui ont amené les participants a décidé d’élargir « l’intensification«  de la vaccination à de nouvelles catégories socio-professionnelles en contact avec plusieurs personnes. Le choix a été porté aux transporteurs en commun et vendeurs des marchés domaniaux.

La Coordination recommande la mesure ci-après : intensifier la vaccination qui passe par des personnels de santé, des affaires sociales, des enseignements, la force publique ainsi que par des chauffeurs de taxis, bus et autres transporteurs en commun et les vendeurs des marchés domaniaux, au plus tard le 31 octobre 2021”, renseigne le compte rendu de la réunion. 

♦Lire aussi : Fonction publique : l’accès au poste de travail conditionné par la vaccination

Reste désormais à voir comment le gouvernement entend s’y prendre pour matérialiser cette ambition.

En juillet dernier, la vaccination avait été rendue obligatoire aux personnels de la santé, des enseignements et étudiants qui souhaitaient prendre part aux concours d’entrée à l’université. 

Au sein des administrations, l’accès au poste de travail est désormais conditionné à la présentation d’une preuve de vaccination faute de quoi, l’intéressé devra brandir un test-PCR négatif quasiment toutes les 72heures.

Articles Populaires