mardi, septembre 21, 2021
AccueilSociétéLes pluies accélèrent la dégradation du réseau routier à Pointe-Noire

Les pluies accélèrent la dégradation du réseau routier à Pointe-Noire

-

Depuis le début de la saison des pluies, le réseau routier de la capitale économique subit une dégradation particulièrement importante au grand dam des usagers de la route.

Les artères principales et secondaires des six arrondissements de Pointe-Noire subissent d’importantes dégradations avec le retour de la saison des fortes averses.  

Il n’est plus rare pour les usagers de la route d’emprunter des contre-sens afin d’éviter les nids de poules, causés par la stagnation des eaux, et le manque de canalisation pour évacuer les eaux de pluies. 

Conséquence, en plus d’entraver à la circulation des automobilistes, ces dégradations exposent les usagers de la route à de véritables risques de catastrophe. Le cas notamment dans l’arrondissement 4 Loandjili au quartier Culotte où un pont, traversé chaque jour par des centaines de véhicules menace de s’effondrer.

Le Centre-ville n’est pas épargné, au rond-point du soldat de la Paix, au Camp 31 juillet, dans l’arrondissement 2 Mvou Mvou, un cratère s’est formé en plein milieu du carrefour giratoire causant un ralentissement important de la circulation, et un risque d’accident très important.

Un constat qui laisse à désirer sur la qualité des travaux effectués sur cette infrastructure lorsqu’on sait que la zone a été réfectionnée, puis inaugurée le 21 février 2020.

La problématique des canalisations de la ville océane demeure une véritable épine dans le pied des autorités. 

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a donnée le 20 novembre dernier, le député maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando, évoquait les travaux en cours et les difficultés rencontrées par la mairie sur certaines situation, dû à l’obsolescence des infrastructures qui datent pour certaines d’avant l’indépendance. 

Articles Populaires