dimanche, octobre 2, 2022
AccueilPolitiqueLes parties prenantes associées aux préparatifs de la concertation politique d'Owando 

Les parties prenantes associées aux préparatifs de la concertation politique d’Owando

-

Le ministre de l’Administration du territoire, Guy Georges Mbacka, a eu un échange ce 7 février avec un groupe de partis d’opposition politique. Au cœur des discussions, les préparatifs de la concertation politique d’Owando de mars prochain en vue de la bonne tenue des échéances électorales de juillet 2022. 

Les représentants des partis politiques d’opposition notamment du Mouvement pour l’unité, la solidarité et le travail (Must) ; de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) ; la Convention des partis républicains (Copar) ; l’Union pour la démocratie et la République (UDR-Mwinda) ; l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) ; la Chaîne et Alliance ont été reçus ce mardi 8 février à Brazzaville, par le ministre de l’Administration du territoire, Guy Georges Mbacka. 

Cette séance de travail s’est déroulée en présence du haut commissaire à la réforme et à l’amélioration de la gouvernance électorale, Charles Nganfouomo.

Selon Joseph Kignoumbi Kia Mboungou de la Chaîne, cette rencontre a permis aux parties prenantes de tracer le caneva de ce qui sera débattu lors de la concertation d’Owando, dans le département de la Cuvette du 3 au 6 mars prochains. 

« Je crois que c’est une très bonne chose que nous ayons eu cet échange avec Monsieur le ministre. Bien sûr que lorsque nous irons là-bas, au moins les points seront connus, ce n’est pas dans la salle que nous allons découvrir quel problème nous allons aborder, c’était déjà une très bonne chose, s’est exprimé le président de la Chaîne. 

♦Lire aussi : 🔴 Tenue imminente d’une concertation politique à Owando

Pour sa part, le chef de file de l’opposition et premier secrétaire de l’Upads, Pascal Tsaty Mabiala pense que cette nouvelle concertation politique d’avant veille aux élections servira à l’amélioration de notre système électoral. 

« Ce qui va être fait à Owando comme ce qui a été déjà fait dans le passé dans les autre villes du pays, c’est pour aller regarder ensemble ce qui est possible d’être réajusté, d’être complété pour que nous allions à ces élections dans la paix, dans la concorde”, a-t-il déclaré.

Au terme de la visite, la Convention des partis républicains que coordonne Chris Antoine Walembaud s’est dite satisfaite du niveau des discussions tenues lors de cette séance de travail. 

Le patron de ce département fait preuve d’une grande écoute, nous sortons de là très satisfaits. Nous avons fait la critique du système électoral depuis le dialogue de Sibiti, et nous avons aussi formulé des propositions. Le ministre nous a donné des assurances que nos préoccupations seront prises en compte”, a indiqué Chris Antoine Walembaud.

Poursuivant son propos, Chris Antoine Walembaud a laissé entendre que son groupement politique jouera sa partition lors de cette concertation nous avons donné des garantis au ministre Mbacka que la Copar sera présente à Owando et jouera sa partition.« 

Cette série de rencontres entamée hier entre le ministre en charge des élections et la classe politique et la société civile se poursuivra durant trois jours. Aujourd’hui, Guy Georges Mbacka sera face aux partis du centre. 

Articles Populaires