AccueilSociétéLes enseignants volontaires en grève illimitée

Les enseignants volontaires en grève illimitée

-

La Coordination des diplômés des écoles professionnelles de l’enseignement (CDEPE) a mis à exécution ses menaces de grève. Une décision, affirme-t-elle, consécutive au non-respect d’un certain nombre d’engagements pris par le gouvernement vis-à-vis des enseignants volontaires. 

C’est suite au non-paiement de sept mois d’arriérés de bourse des enseignants volontaires, au quota jugé « insignifiant » de recrutement des enseignants volontaires et à la non-sélection des enseignants ayant passé l’âge de 45 ans que la CDEPE a décidé d’entrer en grève à partir du 13 avril.

« La fonction publique ne veut pas recruter nos collègues qui aujourd’hui ont dépassé 45 ans sous prétexte qu’ils ont déjà dépassé l’âge. Alors qu’ils ont été admis plus jeunes. Nous demandons qu’ils tiennent compte des notes d’admission au lieu de prendre l’âge actuel. », Indique Liele Gildas Victorien, Co-Président de la CDEPE.

La Coordination appelle désormais l’ensemble des enseignants volontaires, à ne pas dispenser de cours jusqu’à prise en compte de leurs exigences par les autorités compétentes. « Nous avons demandé à tous les enseignants volontaires d’observer un mouvement de grève jusqu’à ce que la situation soit décantée », a martelé Liele Gildas Victorien.

Il a par ailleurs invité ses collègues de l’intérieur du pays à observer le mouvement de grève autant qu’à Brazzaville.

Articles Populaires