vendredi, juin 18, 2021
AccueilEconomieLes employés de Congo Telecom s'opposent à un contrat de concession...

Les employés de Congo Telecom s’opposent à un contrat de concession de la fibre optique

-

Les agents de la société Congo Telecom exigent la résiliation du contrat de concession de la fibre optique à une entreprise privée dénommée Yao Corp. Ils jugent ce contrat d’exploitation illégal suivant les lois et règlements en vigueur dans notre pays. 

Les agents de la société publique Congo Télécom ont tenu une assemblée générale ce jeudi 10 décembre à Brazzaville, en présence de la presse. 

Ils exigent le « retrait pur et simple » du contrat de concession d’exploitation de la fibre optique signé en septembre dernier entre le ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, et la société privée Yao Corp. Ce, avec le soutien affirmé du ministère de l’Economie, de l’industrie et du portefeuille public, soulignent-ils.

Le collectif des salariés de Congo Télécom dénonce des vices d’incompétence et des irrégularités dans les procédures d’attribution du contrat d’exploitation de la fibre optique à Yao Corp. Selon lui, ce contrat n’a pas été soumis à l’examen et à l’approbation du Conseil des ministres, ni du Conseil de cabinet comme l’exige les textes en vigueur. 

Selon l’intersyndical, l’exploitation de la fibre optique génère plus de 80% du chiffre d’affaires actuel de Congo Telecom. Ce contrat d’exploitation constitue, dès lors, un véritable suicide économique pour cet opérateur public dont les dernières nouvelles semblaient rassurantes.

« Cet acte irréfléchi et irresponsable posé par la tutelle est purement et simplement une forfaiture qui prépare un mouroir aux travailleurs de Congo Télécom et constitue une atteinte à la fierté nationale », a déclaré Edgar Konoha, délégué du personnel de Congo Telecom.

Le collectif dit disposer de deux voies de recours légales, à savoir la Cour suprême et le Sénat en vue de procéder à la suspension de ce contrat.   

Les détails relatifs au contenu de ladite convention n’ont pour l’heure pas été révélés, les travailleurs de Congo Telecom, sollicitent  l’intervention des hautes autorités de la République, notamment du Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso pour qu’une issue favorable à leur revendication soit trouvée. 

Articles Populaires