mercredi, septembre 22, 2021
AccueilEconomieLe ministère des finances mise sur la formation des jeunes pour remplacer...

Le ministère des finances mise sur la formation des jeunes pour remplacer ses retraités

-

De la parole aux actes ? Après avoir annoncé la suspension des renouvellements des départs à la retraite dans la plupart des administrations, le ministre des Finances enjoint les directions générales sous sa tutelle à former les jeunes qui assureront la relève.   

Les ministères devront désormais miser sur le renforcement des capacités de leurs agents et de ceux des structures sous leur tutelle, pour faire face aux défis budgétaires lancés par le gouvernement à travers la loi de finances rectificative pour l’année 2021.

C’est l’enseignement que l’on tire de la circulaire prise par le ministre des Finances et du Budget et du Portefeuille public, Rigobert Roger Andely, qui a instruit l’ensemble des directions générales sous sa tutelle à mettre en œuvre, “sans délai”, un plan de perfectionnement, de recyclage et de formation des personnels. 

Un programme de développement des compétences fixé sur quatre années de 2022 à 2026, qui devra permettre aux jeunes cadres du ministère des Finances jugés “en majorité de faible niveau” de reprendre la main après les départs à la retraite des cadres supérieurs de cette administration.

Par cette mesure, Rigobert Roger Andely, traduit en acte l’une des mesures phare de la politique budgétaire du nouveau gouvernement, qui s’est engagé à réduire de 7,5% le train de vie de l’Etat.

Défendant le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2021 devant les deux chambres du parlement le 2 août dernier, le ministre des Finances, avait suggéré aux autres départements disposant également de ressources suffisantes, de former les jeunes.

Quand je prends l’exemple de mon propre département, le nombre de jeunes est extrêmement important, c’est le moment de leur donner leur chance de pouvoir travailler”, avait-il alors indiqué.

Le gouvernement envisage dans cette optique, de mettre un terme au renouvellement des départs à la retraite, à l’exception de secteurs-clés comme l’enseignement, la santé, les affaires sociales, l’agriculture et le développement durable.

Articles Populaires