mercredi, septembre 30, 2020
Accueil A La Une Le FMI reste évasif sur le cas du Congo

Le FMI reste évasif sur le cas du Congo

-

Au cours de la conférence de presse organisée par le Fonds monétaire international le 10 septembre dernier, rien n’a filtré sur la progression du dossier congolais à l’institution financière.

Le Fonds monétaire international (FMI) a organisé ce 10 septembre une conférence de presse au cours de laquelle Gerry Rice, directeur du département Communication a fait un rapport des activités en cours de l’institution.

D’entrée de jeu, il a été questionné sur l’évolution des négociations de restructuration de la dette entre le gouvernement congolais et les négociants de pétrole. A cette question, aucune réponse précision n’a été apportée.

L’institution a communiqué à la place sur les discussions en cours concernant la demande de facilité de crédit rapide introduite par les autorités congolaises. Cette demande correspond à un financement d’urgence pour aider le gouvernement congolais à atténuer les effets de la pandémie du Covid-19. 

« Ce que je peux vous dire, c’est que les autorités congolaises et les services du FMI sont actuellement en pourparlers pour mettre à jour le cadre micro-économique afin d’appuyer la demande de l’autorité pour une facilité de crédit rapide et plus tard le premier examen de la facilité élargie de crédit. », a précisé Gerry Rice.

L’autre préoccupation qui concernait les prochaines échéances à savoir le premier examen de la facilité élargie de crédit, et un éventuel décaissement avant la fin de l’année, là encore peu de précision de la part de l’institution, « à ce stade, il est trop tôt pour donner une indication des échéances possibles pour la conclusion de ces discussions. », affirme-t-elle.

 

Articles Populaires