dimanche, septembre 19, 2021
AccueilSociétéLe départ de la Directrice générale de l'Acpe exigé par l’intersyndicale

Le départ de la Directrice générale de l’Acpe exigé par l’intersyndicale

-

La démission de la directrice de l’Agence congolaise pour l’emploi (Acpe) était au centre d’une rencontre organisée par l’intersyndicale de l’Acpe tenue ce lundi 7 décembre 2020.

Après plusieurs rencontres avec la directrice générale de l’Acpe conclues par des échecs de négociation, l’intersyndicale de l’Acpe a dans une déclaration lue par Douniama Kamango, secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Congo Cstc-Acpe, exigé une intervention des pouvoirs publics visant au départ de cette dernière de la tête de l’administration qu’elle dirige.

Les agents ont revendiqué, entre autres, le payement des arriérés de salaires hérités de l’ex-Onemo, la tenue de la Commission d’avancement paritaire (Capa) et la régularisation de la situation des cotisations sociales à la Caisse nationale de la sécurité sociale (Cnss).

Lors de l’installation de la nouvelle équipe dirigeante en novembre 2019 il avait été conclu qu’aucun agent de l’ex Onemo ne seraient congédiés. Cependant l’organisation syndicale s’interroge autour du personnel de l’ex-Onemo laissé à la maison sans réelles explications.

Plusieurs autres irrégularités ont été dénoncées par les agents de l’Acpe, notamment dans le fonctionnement de la structure.

« Le constat est très affligeant, non seulement dans le cadre du climat social, mais aussi et surtout dans le cadre de son fonctionnement », a déclaré Douniama Kamango.

Ils sont environ deux cent employés de l’Acpe à revendiquer le rétablissement de leurs droits sociaux.

Il est à signaler que la rencontre s’est tenue en dehors des locaux de l’Acpe, à cause de la présence d’une unité d’intervention de la police présente sur les lieux pour empêcher les syndicalistes de tenir leur réunion.

Articles Populaires