dimanche, juin 20, 2021
AccueilSociétéLe Comité d’experts appelle le gouvernement à la publication régulière des bulletins...

Le Comité d’experts appelle le gouvernement à la publication régulière des bulletins Covid

-

Le Professeur Alexis Elira Dokekias a, au nom du Comité des experts dont il est membre, interpellé le gouvernement pour une publication régulière des rapports sur la situation épidémiologique du pays. 

Reçu le dimanche 15 novembre sur le plateau de la Radio nationale, le Professeur Alexis Elira Dokekias, membre du Comité d’experts de la lutte contre le Covid-19, et président de la Commission de prise en charge des patients souffrant de la maladie Covid-19 est revenu sur les défis de la communication des bulletins Covid.

Il a tout d’abord déploré l’absence d’une publication régulière des chiffres et commentaires relatifs à l’évolution de la pandémie dans le pays. Un manquement qui selon lui pourrait laisser croire à une fin de la pandémie dans le pays. 

Pourtant affirme-t-il, l’épidémie est loin d’être terminée « Le Comité des experts s’est prononcé. Il a donné un avis au gouvernement pour que ces bulletins continuent d’être commentés, parce que, quand ils ne sont plus commentés, ça montre comme des signes de relâchement. Malheureusement l’épidémie existe toujours. Actuellement, nous avons plus de 5600 cas notifiés et que nous avons encore beaucoup de cas actifs qui sont pris en charge dans nos hôpitaux. ».

Un appel à la rigueur d’autant plus nécessaire que la survenance d’une deuxième vague serait inévitable, à en croire les experts congolais. « Première chose, l’épidémie n’est pas terminée, deuxième chose, nous ne sommes pas à l’abri de la deuxième vague et nous pensons, comme scientifiques, que la deuxième vague viendra.», a indiqué Alexis Elira Dokekias. 

Un appel à la vigilance et au respect des mesures édictées par les autorités a, à nouveau,  été lancé aux populations par le Professeur, « les mesures barrières que le gouvernement a annoncé doivent toujours être respectées dans les bus, dans les attroupements, ces rassemblements sont des lieux importants de propagation. », a-t-il martelé.

Articles Populaires