lundi, septembre 27, 2021
AccueilEconomieLe budget de l'Etat exercice 2021 revu à la baisse

Le budget de l’Etat exercice 2021 revu à la baisse

-

Un projet de loi de finance rectificative pour l’année 2021, a été présenté aux membres du Conseil des ministres qui s’est tenu le 28 juillet 2021. Avec un solde budgétaire excédentaire de 164,9 milliards de FCFA, les ajustements bien que revus à la baisse restent optimistes.

Présenté par le ministre des Finances, du budget et du portefeuille public, Rigobert Roger Andely, ledit projet de loi tient compte de la conjoncture économique que traverse le pays. Une situation globalement difficile aggravée par la crise sanitaire du COVID-19 en dépit de la relative reprise de l’activité pétrolière.

Après avoir peint le tableau de l’évolution de l’activité économique au niveau mondial caractérisée par des espoirs de rebond de la croissance en 2021, le ministre des Finances a annoncé des perspectives optimistes dans la sous région pour l’année en cours.

La zone CEMAC connaîtra une croissance de 2,6% en 2021 contre -3,1% en 2020, grâce au redressement des cours du brut et à la relance des investissements”, a-t-il indiqué.

Au niveau national, on mise sur le redressement progressif des cours du pétrole brut et les effets des mesures anti-Covid notamment la vaccination pour venir à bout de la récession -5,3% en 2020, pour atteindre un quasi-équilibre en 2021 à -0,5%.

Au 30 juin 2021, le projet de budget de l’Etat est équilibré en ressources et en charges à 695,7 milliards de FCFA contre 711,2 milliards de FCFA. Il en résulte un solde budgétaire global déficitaire de 15,5 milliards de FCFA. “Ce déficit s’explique par le niveau élevé des dépenses par rapport au recouvrement des recettes”, indique le compte-rendu du Conseil des ministres.

Face à cet état de faits, le ministère entend orienter la politique budgétaire nationale vers le renforcement des mécanismes de recouvrement des recettes publiques, la poursuite de la réduction du déficit primaire hors pétrole, la maîtrise des dépenses budgétaires et de la trajectoire de la dette.

Ainsi, le projet du budget de l’Etat réajusté prévoit des recettes budgétaires de 1 665,5 milliards de FCFA, soit une baisse de 208,4 milliards de FCFA par rapport aux prévisions initiales contre des dépenses budgétaires estimées à 1500,6 milliards de FCFA, au lieu des  1644,6 milliards de FCFA de prévision initiale.

Après examen et discussion, le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi de finances rectificative pour 2021 et ses annexes. Il sera transmis au Parlement pour examen et adoption. 

Articles Populaires