dimanche, septembre 19, 2021
AccueilEconomieL’ARPCE et l’ARTPC signent un accord de coordination des fréquences aux frontières

L’ARPCE et l’ARTPC signent un accord de coordination des fréquences aux frontières

-

Les régulateurs de postes et télécommunications de la République du Congo et de la République Démocratique du Congo (RDC) respectivement l’Agence de Régulation des Postes et Communications Electroniques (Arcpe) et l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication du Congo (Artpc) viennent de concrétiser leur accord de coordination des fréquences aux frontières.

Ce jeudi 25 février, Louis-Marc Sakala, directeur général de l’Arpce et Christian Katende du collège de l’Artpc, ont procédé à la signature d’un accord qui marque un grand pas vers la fin des problèmes de fréquences fréquemment rencontrés au niveau des frontières des deux pays. 

« L’accord vise deux objectifs. Il s’agit, notamment, de l’accord sur la régulation des fréquences aux frontières qui vient d’être conclu et l’élaboration d’une feuille de route du plan stratégique de coopération ARPCE et ARTPC pour 2021. Cette avancée permet de résoudre le problème de roaming que subissent les deux capitales. En effet, Kinshasa et Brazzaville partagent le même spectre de fréquences téléphoniques. Une situation technique à la base des interférences et de déviation d’un réseau de télécommunications », a expliqué le président de l’ARPTC, Christian Katende.

La tour de contrôle de Brazzaville est régulièrement perturbée par les interférences causées par les radios de la RDC. Ce qui dégrade considérablement, la qualité des services des réseaux de téléphonie mobile, de radio et de télévision entre le Congo et la RDC.

Avec la mise au point technique qui suivra la signature de cet accord, fini les désagréments réguliers supportés par les utilisateurs de la République du Congo. 

En novembre dernier à Brazzaville, les deux régulateurs avaient eu une séance de travail en prélude de la matérialisation de cette volonté commune, en présence des opérateurs de téléphonie mobile du Congo et de la RDC.

Articles Populaires