mardi, septembre 21, 2021
AccueilSociétéLancement officiel de l'enrôlement biométrique des enseignants 

Lancement officiel de l’enrôlement biométrique des enseignants

-

Anatole Collinet Makosso, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a officiellement lancé l’opération d’enrôlement biométrique des enseignants pris en charge par l’Etat, ce 17 avril à Brazzaville. 

Le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation (Mepsa) a entamé le processus d’informatisation du fichier du personnel enseignant le week-end écoulé à Brazzaville, en présence du ministre de tutelle Anatole Collinet Makosso.

C’est à travers le Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (Praased) et grâce au financement de la Banque mondiale, que le ministère a mis en œuvre le système d’enregistrement biométrique des enseignants.

Cette modernisation concerne les enseignants du Mepsa aussi bien que ceux évoluant au sein du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi sur l’ensemble du territoire national, selon Anatole Collinet Makosso. 

Elle vise à recenser les enseignants : prestataires, contractuels et vacataires desdits ministères en vue de la maîtrise de leurs effectifs, des besoins en ressources humaines et des départs à la retraite.

Ce dispositif inédit, permet l’interconnexion numérique entre le Mepsa et les ministères de la Fonction publique et des Finances et du budget (service de la Solde). 

Au terme des opérations, ces différents ministères disposeront désormais, d’un fichier unique de gestion du corps enseignement, afin de permettre une meilleure appréciation de la masse salariale de ce-sous secteur éducatif. 

Au cours de cette cérémonie inaugurale, Anatole Collinet Makosso a été le premier enseignant à se faire identifier. Il a ainsi reçu sa carte d’enseignant biométrique, une satisfaction pour le ministre. 

« C’est surtout avec beaucoup de satisfaction, de fierté et de bonheur que je viens de me faire enrôler et me faire établir ma carte d’enseignant, enfin ma carte biométrique. Cela montre véritablement que le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a bien pris le train du numérique», s‘est réjoui Anatole Collinet Makosso.

Les opérations d’enrôlement se déroulent dans les directions départementales du Mepsa et dans les circonscriptions scolaires existantes à travers le pays du 21 avril au 6 juin 2021.   

Par ailleurs, le Praased aidera le Projet Lisungi dans le cadre de la convention Mepsa – Ministère des Affaires sociales, à créer, une base de données biométriques, afin de recenser tous les enseignants communautaires dans le pays pour leur prise charge financière, a souligné le ministre.

Articles Populaires