lundi, janvier 30, 2023
AccueilSociétéLancée en 2015 avec plus de 170 bus, la Stpu se retrouve...

Lancée en 2015 avec plus de 170 bus, la Stpu se retrouve aujourd’hui avec une cinquantaine de véhicules seulement

-

La Société des transports publics urbains (Stpu) connaît une diminution historique du nombre de véhicules en circulation depuis sa création en 2015, selon un constat fait par le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, ce mercredi 4 janvier au parc de ladite société à Brazzaville. Plus d’une centaine de bus sont sur cale sur plus de 170 bus qu’elle comptait au départ, a-t-il observé.

Le chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso a visité les installations de la direction générale de la Société des transports publics urbains (Stpu), ce mercredi 4 janvier à Mpila, dans le cinquième arrondissement de Brazzaville, Ouenzé.

Cette visite a permis au Premier ministre de scruter les capacités du parc automobile de cette entreprise publique et de se rendre compte de l’état des véhicules.

Anatole Collinet Makosso observe une régression des véhicules opérationnels ces sept dernières années.

« Lancée en 2015 avec un peu plus de 170 bus pour Brazzaville et Pointe-Noire, la Stpu se retrouve aujourd’hui avec une cinquantaine de bus seulement pour les deux grandes villes. Plus d’une centaine de bus sont sur cale à cause de problèmes mécaniques », rapporte le Département communication et relations avec les médias de la Primature.

Le Premier ministre se dit optimiste malgré cette situation. Il compte « faciliter la mobilité » des Congolais en mettant à contribution la Stpu, selon la Primature.

« Il est clair que cette société aura du mal à satisfaire les besoins de mobilités dans les grandes villes avec un parc handicapé de plusieurs véhicules. Le chef du gouvernement a promis trouver des solutions pour accroître les dessertes de la Stpu », a-t-il souligné.

En rappel, cette descente d’Anatole Collinet Makosso s’inscrit dans le cadre d’appliquer et de faire appliquer les orientations du chef de l’Etat relatives à la valorisation du travail en exhortant les Congolais à la ponctualité et à l’assiduité au travail. 

Articles Populaires