mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSociétéLa Socotraf dénonce la destruction de ses bateaux par Japan Metal Industrie

La Socotraf dénonce la destruction de ses bateaux par Japan Metal Industrie

-

Le collectif des syndicats de la Société congolaise de transport fluviale (Socotraf) a rencontré ce mercredi 27 avril 2022 le président du Sénat Pierre Ngolo au sujet de la destruction de ses bateaux par la société Japan Metal Industrie, une société de fabrication de fer à béton.

La délégation du collectif des syndicats de la Société congolaise de transport fluviale (Socotraf) conduite par son président Vincent Edgard Ouboura est venu faire part au Président de la Chambre haute du Parlement Pierre Ngolo de son mécontentement face à destruction de ses bateaux et barges par la société Japan Metal Industrie.

« Il y a une société appelé Japan Metal qui est entrain de procéder à la démolition, au découpage comme rebus ferreux des unités de la Socotraf. Ce sabotage, cette destruction des biens de l’Etat ne nous a pas laissé indifférent »,a signifié Vincent Edgard Ouboura.

Le site sur lequel se trouvent ces unités était autrefois le siège de la Socotraf est désormais la propriété de la société Moka qui a acquis ce site auprès de l’Etat congolais pour un montant de 100 milliards de FCFA.

« Cette société qui a acheté le site n’a pas acheté les unités de la Socotraf, parce que la Socotraf a des bateaux qui n’ont pas été vendu, la Socotraf non plus n’a pas été dissoute », a poursuivi le président du Collectif.

Ayant pris bonnes notes de ces préoccupations, le Sénat a promis jouer son rôle dans la mesure du possible afin de trouver une solution et apaiser les tension.

« C’est avec toute responsabilité que nous prenons ces affirmations, nous avons pour habitude d’aller sur place et nos contrôles se passe sur pièce et sur place pour éviter les préjugés », a indiqué le Sénateur Jean-Marie Epouma.

Articles Populaires