mardi, septembre 21, 2021
AccueilPolitiqueHonoré Sayi : l'UPADS a-t-elle rejoint la majorité présidentielle ?

Honoré Sayi : l’UPADS a-t-elle rejoint la majorité présidentielle ?

-

L’opposant, Honoré Sayi membre de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (U.PA.D.S) a été nommé ce week-end, ministre de l’Energie et de l’hydraulique du gouvernement Collinet Makosso.

Le directeur de cabinet du président de la République, Florent Ntsiba a dévoilé l’identité des 36 membres du gouvernement ce 15 mai sur la chaîne nationale. Un gouvernement qui a gardé la plupart de ses personnalités, seuls 11 nouveaux entrants parmi lesquels, un opposant Honoré Sayi, député de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (U.PA.D.S).

♦ Lire aussi : Nouveau gouvernement de la République du Congo

Il succède à Serge Blaise Zoniaba au poste de ministre de l’Energie et de l’hydraulique, héritant ainsi des multiples défis d’un secteur qui fait particulièrement jaser ces derniers jours, à cause de la mauvaise qualité des prestations de la société en charge de l’eau et de l’électricité.

L’Honorable Honoré Sayi est député de l’arrondissement 1 de la ville de Dolisie dans le département du Niari. Il est également membre de la Commission Economie et Finances de l’Assemblée nationale depuis le 02 septembre 2017.

♦ Lire aussi : Tsaty Mabiala et l’Upads « surpris » par la nomination de Sayi Honoré

L’entrée de cette éminente personnalité, porte-parole de l’UPADS, au gouvernement marque-t-elle le ralliement du parti dirigé par Pascal Tsaty-Mabiala à la majorité présidentielle ? C’est la grande interrogation de l’opinion.

Au sein du même parti, c’est la stupéfaction. Contacté par notre rédaction Sylvestre Mbenzé, coordonnateur Upads Pointe-Noire affirme « Je suis surpris de cette nomination du responsable d’un groupe parlementaire. On ne sait réellement pas ce qui s’est passé. Néanmoins, le parti a convoqué une réunion extraordinaire à 14h pour clarifier cette situation. Donc attendons l’issue de la réunion pour connaître réellement la situation.« .

Honoré Sayi et ses collègues prendront leurs fonctions au plus vite afin que « l’Etat retrouve son fonctionnement régulier » tel qu’instruit par le Chef de l’Etat. Le climat dans lequel sera suivi cette prise de fonction au sein de son parti sera connu à l’issue de cette réunion prévue ce 16 mai à Brazzaville.

Affaire à suivre.

Articles Populaires