lundi, novembre 28, 2022
Accueil+CMTCommuniquéÉlections 2022 : interdiction de la circulation automobile et de certaines activités...

Élections 2022 : interdiction de la circulation automobile et de certaines activités ce 10 juillet

-

Le ministre de la Sécurité et de l’ordre public, Raymond Zéphirin Mboulou, et son collègue en charge de l’Administration du territoire, de la décentralisation et du développement local, Guy Georges Mbacka, ont rendu public ce jeudi 07 juillet, un arrêté cosigné à l’occasion du double scrutin de ce dimanche 10 juillet. Nous publions in extenso ledit arrêté : 

Le ministre de la Sécurité et de l’ordre public, le ministre de l’Administration du territoire, de la décentralisation et du développement local arrêtent : 

Article premier : En raison de la tenue des élections locales et le premier tour des élections législatives sont interdits pour la journée du 10 juillet 2022 de 06h à 18h sur toute l’étendue du territoire national : la circulation automobile ; les manifestations sur la voie publique et les attroupements ; la tenue des marchés ; le port des armes de toutes catégories sauf autorisation particulière ; l’ouverture des débits de boissons, bars dancing et night club. 

Article 2 : L’interdiction relative à la circulation automobile ne s’applique pas aux véhicules des chefs de missions diplomatiques ainsi qu’à ceux de la force publique. 

Article 3 : Des laissez passer seront délivrés par les autorités compétentes aux catégories des personnes ci-après : les personnels électoraux ; les observateurs électoraux nationaux et internationaux ; les personnes impliquées dans l’organisation des élections ; les personnels de garde des établissements sanitaires et des pharmacies ; les personnels des boulangeries ; croissanterie et restaurants ; les personnels des services d’urgences et de secours.

Article 4 : Ces interdictions concernent également les équipes de campagne des candidats.

Toutefois, les candidats aux élections législatives et locales pourront bénéficier d’un sauf-conduit spécial leur donnant le droit de se déplacer uniquement jusqu’à leur bureau de vote. 

Article 5 : Les agents de la force publique commis à la sécurisation des élections législatives et locales sont chargés de veiller à la stricte observation des dispositions du présent arrêté.

Article 6 : Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal officiel de la République du Congo.

Articles Populaires