AccueilSociétéDeux des quadruplés de l'hôpital Blanche Gomes ont perdu la vie

Deux des quadruplés de l’hôpital Blanche Gomes ont perdu la vie

-

Le couple qui a donné naissance à des quadruplés ce début de mois de décembre a perdu deux d’entre eux. La santé fragile des nouveaux-nés serait la cause des décès. Les parents ont lancé un appel à l’endroit des personnes de bonnes volontés pour leur venir en aide dans la prise en charge médicale des deux autres nourrissons. 

Rachelle Moundé, une femme âgée d’une trentaine d’années a donné naissance à des quadruplés dont trois de sexe masculin et un de sexe féminin, le 3 décembre dernier à l’hôpital spécialisé mère-enfant Blanche Gomes de Brazzaville.

Un accouchement qui se serait bien passé affirme un responsable des soins infirmiers de l’établissement sanitaire, les quatre nouveaux-nés avaient été placés sous oxygène au service de Néonatalogie de Blanche Gomes. En effet, ces enfants avaient chacun 1,200 kg, 1,100kg, 750g et 600g, à en croire Lin Féréol Okomby, directeur des Soins infirmiers médico-techniques de Blanche Gomes interviewé par Vox Congo.

Deux bébés sont malheureusement décédés, quant aux deux survivants, la situation sanitaire de l’un reste stable, tandis que le second est en réanimation. Un cri d’alarme a ainsi été lancé par les géniteurs, économiquement faibles, afin de sauver les deux nouveaux-nés.

Pour répondre à cet appel à la solidarité, une délégation de la Fondation Congo Solidarité (FCS) conduite par son président Serges Ikiemi a été au chevet de cette famille, ce mardi 29 décembre 2020 au service de Néonatalogie de Blanche Gomes.

Un don composé de vivres, non-vivres (layette) et une enveloppe a été remis au couple en vue de permettre la prise en charge des enfants en vie.

« Nous voulons simplement aider, parce que ce couple est en difficulté. Nous avons reçu le message par écrit du couple. Nous avons pensé faire ce geste de générosité pour un monde plus humain. C’est un don symbolique », a souligné Serges Ikiemi.

Les parents quelque peu soulagés, malgré la douleur, n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude pour le geste de cœur accompli par la Fondation Congo Solidarité. 

« Je dis juste merci. Cela fait bientôt un mois que j’ai accouché. J’ai déjà quatre enfants hormis ceux que je viens d’avoir. C’est donc mon cinquième accouchement », a déclaré la mère des bébés.

La délégation s’est ensuite rendue à la morgue pour remplir les formalités en vue de l’inhumation des deux bébés décédés.

Le couple a par ailleurs réitéré son appel à l’aide afin que d’autres donateurs puissent leur venir en soutien.

Articles Populaires