vendredi, décembre 9, 2022
AccueilSociétéCovid-19 : dissolution de tous les organes de gestion de la pandémie

Covid-19 : dissolution de tous les organes de gestion de la pandémie

-

La Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 a annoncé, ce vendredi 14 octobre, la dissolution de tous les organes créés pour lutter contre la Covid-19 sur l’ensemble du territoire national.

La Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 s’est réunie ce vendredi 14 octobre, à Brazzaville, pour la 36ème fois consécutive. 

Deux affaires étaient inscrites à son ordre du jour, dont les recommandations de la Coordination nationale. 

Ici, les participants ont recommandé la dissolution de tous les organes mis en place dans le cadre de la riposte contre la Covid-19 avec, en premier lieu, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus covid-19.

Une mesure validée par le président de la République, qui avait mis en place cette structure ad hoc. 

La dissolution de la Coordination nationale à compter de ce jour, entraîne celle des organes d’accompagnement qui en découlaient, à savoir : la Task force, le Comité technique de riposte, le Comité d’experts, etc.

Cette décision est motivée par le fait que la Coordination nationale constate que la pandémie poursuit sa « régression » tant au niveau national que dans le monde, rapporte le porte-parole du gouvernement Thierry Moungalla.

« De manière générale, les chiffres de ces derniers mois ont confirmé la tendance baissière du nombre de cas et du taux de positivité observé depuis le début de l’année 2022. Le second constat est qu’il n’y a plus aucune pression sur les services de santé. Le pays n’enregistre plus de décès liés à la Covid-19 depuis plus de 20 semaines », a-t-il lu. 

♦Lire aussi : Le pays n’enregistre plus de décès liés à la Covid-19 depuis plus de 20 semaines

Les membres de la Coordination nationale constate également que « la covid-19 est devenue une maladie avec laquelle chacune et chacun d’entre nous devra vivre » ; devenue une « endémie », les modalités de sa gestion devraient logiquement évoluer.

La Coordination nationale a entériné, avant dissolution, plusieurs autres mesures tenant compte de l’amélioration de la situation épidémiologique dans notre pays. 

Elle a annoncé notamment la mise en place, par décret du Premier Ministre, d’une cellule de veille nationale contre la Covid-19 au sein du ministère de la Santé, en remplacement du Comité technique dissous ; et la réintégration des opérations de vaccination et de dépistage de la covid-19 au sein des services habituels du ministère de la Santé.

Articles Populaires