dimanche, août 1, 2021
AccueilEconomieCIMA : le secteur des assurances relativement épargné par la crise sanitaire

CIMA : le secteur des assurances relativement épargné par la crise sanitaire

-

La première réunion de l’année 2021 de la conférence interafricaine des marchés de l’assurance(CIMA) qui a eu lieu par visioconférence le 02 Mars a observé la bonne dynamique du marché malgré la crise sanitaire.

Le ministre délégué chargé du budget Ludovic Ngatse a présidé les travaux de la première réunion annuelle du CIMA. Une rencontre qui a permis de faire le constat de la situation « post-covid », du secteur des assurances au sein des Etats membre de l’organisme communautaire.

A l’issue de cette conférence, Ludovic Ngatse a affirmé que les sociétés d’assurance se portent relativement  bien malgré les difficultés engendrées par la crise sanitaire qui secoue l’économie mondiale.

La société nationale d’assurance ARC qui depuis quelques années est confrontée à plusieurs difficultés, devrait recevoir davantage de soutien de la part des autorités a indiqué le ministre délégué au budget, qui assure que le gouvernement a pris la mesure de la situation et tente d’y apporter des solutions.

Réunissant les ministres de finances des 14 pays membres, la première réunion annuelle de la CIMA avait 6 points à l’ordre du jour dont la nomination d’un nouveau secrétaire général pour un mandat de 5 ans. 

Le traité portant création de la CIMA signé le le 10 juillet 1992, confère à cette institution les pouvoirs de supervision à l’exception des pouvoirs de contrôle des activités des intermédiaires d’assurances et des experts techniques qui restent de la compétence des États.

Rappelons que c’est le Congo qui assure désormais la présidence de la CIMA.

Articles Populaires