dimanche, juillet 25, 2021
AccueilSociétéPas de rémunération pour les grévistes du CHU-B

Pas de rémunération pour les grévistes du CHU-B

-

Le directeur général du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville, Denis Bernard Raiche a promis des sanctions d’ordre financières à l’encontre des employés qui ne se présenteront pas au travail, à compter du lundi 12 octobre, date d’entrée en vigueur de la grève générale illimité annoncée par l’intersyndical dudit centre hospitalier.

La direction générale du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B) a adressé ce vendredi 9 octobre, une correspondance aux directeurs divisionnaires, chefs de services et l’ensemble des gestionnaires du CHU-B, faisant suite à l’avis de grève générale illimitée sans service minimum prononcé ce mercredi 8 octobre par l’intersyndical. 

Ces responsables ont été instruits de veiller à ce qu’il y ait continuité du service public à partir du lundi 12 octobre; autrement dit, tout le personnel du CHU de Brazzaville doit être en activité malgré l’avis de grève prononcé. Sans quoi, « les agents qui ne se présenteront pas au travail seront considérés en défaut et donc sans rémunération », précise Denis Bernard Raiche, directeur général du CHU de Brazzaville.

Selon l’administration sanitaire, la procédure engagée par les syndicats ne respecte pas la législation en vigueur. En effet, le droit de grève dans un établissement public, notamment un hôpital doit être encadré par l’institution d’un service minimum dans le but de garantir le minimum indispensable de service pour la population, renseigne le courrier. 

Au volet de continuité de service public s’ajoute, le contexte actuel marqué par la pandémie de covid-19. « L’incitation à une grève n’est pas du tout envisageable et raisonnable », affirme la direction générale, le CHU-B faisant partie des centres réquisitionnés pour la prise en charge des cas Covid-19.

Cette déclaration de la hiérarchie engage officiellement le bras de fer prévisible entre les syndicats du CHU-B et leur employeur. L’intersyndical devrait se prononcer sur la question dans les prochaines heures. 

Au moment que nous publions cet article, la direction générale du CHU de Brazzaville annonçait la suspension de la grève, et rassure les populations de la disponibilité de tous les services.

Affaire à suivre.

 

Articles Populaires