dimanche, août 1, 2021
AccueilActualitésJusticeArrestation du ministre sortant de l’Enseignement de la RDC à Brazzaville

Arrestation du ministre sortant de l’Enseignement de la RDC à Brazzaville

-

L’ancien ministre de l’Enseignement de la République Démocratique du Congo (RDC) a été arrêté le 20 avril au soir à Brazzaville à la demande de Kinshasa, selon une source policière de l’Agence Française de Presse (AFP). 

Convoqué le vendredi 16 avril par le parquet général près la Cour de cassation de Kinshasa, pour y être entendu sur des faits de détournement de fonds qui lui sont reprochés, Willy Bakonga, ancien ministre de l’Enseignement de la RDC ne se serait pas présenté devant les services compétents. 

Une convocation qui faisait suite à la suspension, pour des faits de corruption, d’un financement de la Banque Mondiale de 100 millions de dollars en faveur de la gratuité de l’enseignement en RDC, en février dernier. 

En mars, deux hauts cadres de l’administration ont été condamnés par la justice congolaise, le nom du ministre Willy Bakonga aurait été cité dans ces affaires, révèle le site d’information Actualité.cd.

Une situation qui aurait provoqué la fuite du ministre vers le Congo Brazzaville voisin, dans l’optique de rejoindre la France. La cavale n’aura été que de courte durée. Le ministre aurait été débarqué d’un vol d’Air France à destination de Paris, « à la demande de Kinshasa qui sollicite son extradition », a indiqué à l’AFP.

Pour l’heure, aucune information officielle à ce sujet, ne confirme cette arrestation à Brazzaville et aucun démenti n’a été fait du côté de Kinshasa.

Articles Populaires