AccueilSociété16 milliards FCFA pour la mise en œuvre du troisième plan de...

16 milliards FCFA pour la mise en œuvre du troisième plan de riposte contre la Covid-19

-

16 089 862 011 FCFA est le budget du troisième Plan national de riposte contre la pandémie à coronavirus Covid-19 proposé par le Comité technique de lutte contre la covid-19 au cours d’une réunion technique conduite sous l’autorité du ministre de la Santé et de la population Gilbert Mokoki.

Les membres du Comité technique de lutte contre la covid-19 se sont réunis ce mardi 20 juillet pour présenter provisoirement au ministre de la santé Gilbert Mokoki le troisième plan national de riposte contre la Covid-19.

Le budget global pour la mise en œuvre dudit programme a été estimé à la somme de 16 089 862 011 FCFA.

La surveillance épidémiologique et points d’entrée, la prise en charge des cas, la prévention, le contrôle des infections, la mobilisation sociale, la communication sur les  risques, la vaccination, les laboratoires et la recherche et sécurité sont les grands axes que prendra en compte le dit plan.

Si les deux derniers plans de riposte ont plus été plus orientés sur l’application des gestes barrières pour celui-ci, il s’agira de mettre l’accent sur le développement de la vaccination et la communication de proximité.

Plus de la moitié du budget global du Plan de riposte, soit près de 9 040 200 000 milliards de F CFA du budget global sera consacré à la vaccination de la population.

« La manière la plus efficace pour parvenir à réduire la propagation du virus au sein de la population, c’est de réussir le pari de la vaccination au plan national », a signifié le Dr Gilbert Ndziessi, coordonnateur technique du comité national de riposte.

Le but de cette démarche est d’atteindre l’immunité collective qui requiert de vacciner 3 468 906 personnes soit 60% de la population.

Le dernier rapport épidémiologique du 20 juillet fait état de 201 575 doses administrées depuis le 24 mars 2021.

Le ministre de la Santé a appelé le Comité technique de riposte à une gestion plus rationnelle des fonds qui seront mis à disposition.

« En identifiant les menaces de cette pandémie, on doit être à mesure de proposer les actions à mener. Il nous revient, de ce fait, de calibrer nos capacités par rapport au budget », a indiqué Gilbert Mokoki.

Ce plan verra également le lancement de la campagne de sensibilisation sur la vaccination  contre la Covid-19 à Brazzaville par les véhicules lanceurs.

Articles Populaires