A La UneEnvironnement

Oligui Nguema invité à la première Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement, prévue en juillet à Brazzaville

Le vendredi 07 juin 2024, le président de la Transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema a reçu au palais Rénovation la ministre congolaise de l’Economie forestière, Rosalie Mondo. Au cours de leurs échanges, le chef de l’Etat gabonais a appelé à combiner les efforts pour trouver des solutions efficaces aux problèmes environnementaux.

Envoyée spéciale du Président congolais  Denis Sassou N’Guesso, la ministre congolaise de l’Economie forestière, Rosalie Matondo a rencontré le président de la Transition ce vendredi 07 juin 2024. Leurs échanges ont principalement porté sur la participation du Général Brice Clotaire Oligui Nguema au à la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (CIAR)qui se tiendra à Brazzaville du 2 au 3 juillet 2024.

Pour une coopération écologique Gabon-Congo

La ministre Rosalie Mondo a transmis l’invitation officielle de Denis Sassou Nguesso à Brice Clotaire Oligui Nguema pour participer à la CIAR. Cette conférence, organisée par la Commission de l’Union africaine, le Forum des Nations unies sur les forêts, le Forum forestier africain et le gouvernement de la République du Congo, se tiendra à Brazzaville et visera à augmenter la superficie forestière mondiale à travers des activités d’afforestation et de reboisement. D’autres sujets seront également mis sur la table des discussions. Il s’agit notamment de l’adoption de la préparation à demander l’inclusion de la Décennie africaine et mondiale du boisement dans l’agenda des Nations unies et la désignation d’un organe chargé de suivre la mise en œuvre des recommandations de la conférence reboisement.

Lors de leurs échanges, le Général Oligui Nguema a appelé à une action concertée entre le Gabon et le Congo pour trouver des solutions efficaces aux problèmes environnementaux. Il a souligné l’importance de collaborer étroitement pour gérer les défis climatiques et environnementaux, notamment à travers des initiatives communes comme le reboisement et l’afforestation. Le chef de l’Etat a souligné l’importance de cette conférence et de la participation active du Gabon. Il a notamment insisté sur la nécessité d’une synergie pour élaborer des solutions efficaces au conflit homme-faune, un problème récurrent dans le bassin forestier. En unissant leurs forces, le Gabon et le Congo peuvent devenir des leaders en matière de protection de l’environnement et de gestion durable des ressources naturelles en Afrique centrale.

Avec Gabon Media Time 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page