dimanche, août 1, 2021
AccueilInternationalLe drame de Bata provoqué par le feu d'une agricultrice

Le drame de Bata provoqué par le feu d’une agricultrice

-

On en sait un peu plus sur les causes de l’explosion survenue le dimanche 07 mars dernier à Nkoantoma, le quartier militaire de Bata en Guinée Equatoriale. Selon les premières informations rendues publiques par le Chef de l’Etat Equato-guinéen Teodoro Obiang Nguema à la télévision nationale, un feu allumé par des fermiers installés près du camp serait à l’origine de ce drame.

C’est le dimanche 07 mars dernier que la ville de Bata, capitale économique de la Guinée Equatoriale, a été secouée par une série de puissantes explosions d’un dépôt d’armes et de munitions dans un camp militaire. L’accident qui selon le bilan officiel provisoire fait état de 98 morts et 615 blessés, serait dû à une série de « négligences ».

Après avoir visité les hôpitaux de la ville de Bata et requis les informations de première main sur cette tragédie, le vice-président Theodoro Nguema Obiang Mengue a tenu à livrer les premières informations sur les causes des explosions.

« Les premières hypothèses indiquent un feu allumé par l’une des agricultrices qui préparait sa parcelle de culture vivrière à proximité de la poudre de la caserne militaire et les braises ont conduit rapidement le feu vers les stocks d’explosifs. Ce qui a provoqué l’expansion des ondes réactives détruisant impitoyablement toutes les habitations, les installations et tous les véhicules qui se trouvaient dans leur rayon d’action », a-t-il révélé.

Si le bilan provisoire fait état de 615 blessés dont 366 ont regagné leurs domiciles, 299 personnes seraient actuellement admises en soins intensifs dans les trois plus grands hôpitaux de Bata : l’hôpital régional de Bata, le Centre médical la Paz et la Polyclinique Guinée Santé.

Avec Gabon Media Time

Articles Populaires