mercredi, septembre 30, 2020
Accueil A La Une Le Congo dans la catégorie des pays à risque élevé de non-remboursement...

Le Congo dans la catégorie des pays à risque élevé de non-remboursement de la dette 

-

S & P Global Ratings (Standard & Poor) vient d’abaisser la note souveraine de la République du Congo. Si l’agence de notation entrevoit des perspectives stables pour 2021, elle confirme que la récession actuelle sera bien présente l’année prochaine.

S & P Global Ratings a abaissé la note du Congo de « B-/B » à « CCC+/C ». Une notation qui fait basculer le Congo dans la catégorie des pays à risque substantiel. Autrement dit, dans la liste des pays dont le risque de non-remboursement de la dette est élevé. 

Le Congo qui reste très dépendant des revenus tirés de l’extraction d’hydrocarbures n’a pas pu contrebalancer l’impact de la double crise, pétrolière et sanitaire, sur le secteur non-pétrolier malgré une légère augmentation de la production et des prix du baril de pétrole.

Une position qui laisse croire aux analystes de l’agence de notation, que les perspectives stables annoncées pour 2021, s’accompagneront d’une récession toujours présente dans le pays l’an prochain.  

Cette nouvelle dégradation de la dette congolaise pourrait mettre à mal les perspectives budgétaires annoncées par le Chef du gouvernement congolais, Clément Mouamba, aux deux chambres du Parlement le 10 août dernier.

Elles prévoyaient entre autres, de mobiliser les ressources nécessaires pour atténuer les effets directs de la pandémie de Covid-19, et relancer l’économie nationale sur la période 2021-2023.

Les fonds souverains, les fonds de pension et autres investisseurs pourraient devenir moins enthousiates à l’idée de prêter au Congo. Le « risque élevé » de non-remboursement qui est désormais lié à son image va demander plus de garanties pour accéder aux financements,  et surtout faire supporter des coûts d’emprunts plus importants.

Articles Populaires