Accueil Société L’Association congolaise des consommateurs réagit à la facturation de la E2C

L’Association congolaise des consommateurs réagit à la facturation de la E2C

-

Le bureau exécutif national de l’Association congolaise des consommateurs s’est fendu d’un communiqué ce vendredi 19 juin dans lequel il appel à l’arbitrage du ministère de l’Energie et de l’hydraulique dans l’affaire de facturation de la société d’Énergie Électrique du Congo (E2C).

La facturation par la société d’Energie Electrique du Congo des mois de mars et avril a fait coulé beaucoup d’encre et de salive.

En dépit de l’instruction du président de la République Denis Sassou Nguesso qui prononçait le 10 avril dernier, la gratuité de l’eau et de l’électricité au Congo durant toute la période de confinement, la E2C a fait parvenir à ses clients les factures du bimestre mars-avril courant mai.

Suite aux contestations des consommateurs, des explications qui n’avaient pas convaincu avaient été données par la direction, qui avait fini par assurer la contrepartie d’une gratuité des mois de mai et juin.

L’Association congolaise des consommateurs qui a dénoncé cet état de fait a appelé le ministère de tutel à se saisir du dossier.

« Jusqu’aujourd’hui les consommateurs de l’électricité sur toute l’étendue du territoire national éprouvent encore beaucoup de difficultés dans la compréhension de certaines factures distribuées. D’où il n’y aucune base de chiffrement. Voilà pourquoi l’association congolaise des consommateurs sollicite l’implication du ministère de l’Energie et de l’hydraulique pour éviter le pire. », renseigne le communiqué.

Une réaction jugée tardive par certains consommateurs dont nombre d’entre eux disent s’être déjà acquittés de leur « » auprès de la E2C.

Articles Populaires