mercredi, octobre 5, 2022
AccueilEconomieLa Banque mondiale va accompagner le Congo dans son développement

La Banque mondiale va accompagner le Congo dans son développement

-

Le vice-président de la Banque mondiale (BM) de l’Afrique de l’Ouest et centrale, Ousmane Diagana s’est entretenu ce lundi 28 mars à Brazzaville avec le Premier ministre Anatole Collinet Makosso. Il est venu réaffirmer le soutien de son institution à appuyer le gouvernement congolais dans la mise en œuvre de son Plan national de développement (PND) 2022-2026.

La Banque mondiale et le gouvernement de la République ont eu une séance de travail ce lundi 28 mars à l’hôtel de la primature de Brazzaville dans le cadre du renforcement de leur coopération.

La délégation de la banque a été conduite par le vice-président de la Banque mondiale (BM) de l’Afrique de l’Ouest et centrale, Ousmane Diagana.

L’Etat congolais de son côté a été représenté par le chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de la ministre en charge de l’Intégration régionale, Ghislaine Ingrid Olga Ebouka-Babackas et du ministre délégué en charge du Budget, Ludovic Ngatsé.

♦Lire aussi : Covid-19 : la Banque mondiale octroie plus de 6 milliards de francs CFA au Congo 

La Banque mondiale par le truchement d’Ousmane Diagana a réaffirmé sa disponibilité à œuvrer avec le Congo pour l’atteinte de ses objectifs de développement inscrits dans Plan national de développement (PND) 2022-2026, dont diversification de l’économie.

« Je lui ai donné des assurances que la Banque mondiale, forte de l’appropriation de l’agenda de développement du Congo, sera à ses côtés. Nous avons, sur le plan interne, révisé récemment notre stratégie de partenariat avec le Congo pour qu’il soit davantage aligné sur les objectifs de développement du pays », a-t-il déclaré.

Les discussions entre les deux parties ont aussi porté sur l’importance des institutions solides, stables et crédibles dans le cadre de la gouvernance bien articulée ; l’urgence de faire des réformes menant à la création d’opportunités d’emploi pour tous et en particulier pour les jeunes ; l’autonomisation des femmes et la lutte contre les effets du changement climatique en mettant un accent fort sur l’adaptation.

Arrivé le 27 mars dernier au Congo, le vice-président de la Banque mondiale lors son séjour de travail s’entretenir avec les autorités congolaises sur les grandes préoccupations de développement national.

Il va aussi échanger avec les partenaires au développement, les représentants de la société civile et du secteur privé.

Articles Populaires