A La UneSPORT

Harcèlement sexuel dans le football féminin : la Fecofoot annonce l’ouverture d’une enquête

Le président de la Fédération congolaise de football (Fecofoot), Jean Guy Blaise Mayolas, a annoncé ce jeudi 30 mai l’ouverture d’une enquête visant les dirigeants impliqués dans des cas de harcèlement sexuel au sein du football féminin.

Cette annonce a été faite lors d’une réunion avec les présidents et secrétaires généraux des clubs de football féminin.

Suite à des révélations alarmantes faites par des victimes, Fecofoot a souligné la gravité du problème et la nécessité de prendre des mesures pour éradiquer ces pratiques néfastes. Le harcèlement sexuel et le phénomène de pédophilie n’ont pas leur place dans le football congolais, a-t-il déclaré.

Le président de la Fecofoot a détaillé les actions prévues pour lutter contre ces abus. Nous allons saisir les services compétents  pour que les enquêtes soient menées. Les personnes  dont les noms ont été cités doivent répondre au moment venu. Nous allons aussi, en interne, ouvrir une enquête avec la Commission d’éthique de la Fecofoot, a-t-il précisé.

♦Lire aussi : Série d’agressions sexuelles au CEG Nganga Edouard : les inimaginables témoignages des victimes du directeur prédateur

Jean Guy Blaise Mayolas a également condamné les tentatives de trafic d’influence associées à ces pratiques. Si ces pratiques sont les méthodes de trafics d’influence, il faut arrêter”, a-t-il ajouté.

Cette initiative marque une étape importante dans la protection des joueuses et le maintien de l’intégrité du football congolais, en assurant que les responsables des abus soient identifiés et sanctionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page