Non classé

“Forte augmentation” du nombre d’accidents enregistrés à hauteur des passages à niveau

Le 6 juin dernier, l’humanité a célébré la journée internationale de la prise de conscience des dangers des passages à niveau. À l’occasion de cette célébration, le directeur général du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) Ignace Nganga à appeler les populations à la prudence.

« Méfiez-vous des trains, la vie peut changer en une fraction de seconde », c’est sous ce thème que l’humanité a célébré la 16e édition de la journée internationale de la prise de conscience des dangers des passages à niveau.

« Partout dans le monde le franchissement des passages à niveau présente des dangers pour les usagers, qu’il s’agissent des automobilistes ou qu’il s’agissent des piétons d’où la décision qui a été prise par l’Union Internationale des chemins de fer d’organiser cette journée de prévention contre les dangers des passages à niveau », a déclaré le directeur général du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) Ignace Nganga.

Le directeur général du CFCO a dressé un bilan des accidents liés au passage à niveau en République du Congo depuis 2021 et l’on constate une hausse du nombre d’accidents.

« En 2021 nous avons enregistré deux accidents au niveau des passages à niveau, en 2022 et en 2023 nous en avons enregistré 4 et en 2024 nous avons également enregistré déjà 4 accidents, donc nous voyons qu’il y a une forte augmentation», a-t-il signifié avant d’appeler les usagers à se tenir à distance des voies ferrées ainsi qu’au respect du code de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page