vendredi, avril 16, 2021
Accueil Faits Divers Arrestation d'un sujet Egyptien trafiquant d'appels internationaux à Pointe-Noire

Arrestation d’un sujet Egyptien trafiquant d’appels internationaux à Pointe-Noire

-

La gendarmerie départementale de Pointe-Noire avec le concours de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (Arpce) a mis la main cette semaine sur un indélicat qui fraudait les appels internationaux.

Mahmoud Abdessalam, un sujet de nationalité égyptienne âgé de 38 ans a été appréhendé dans la nuit du 24 au 25 février 2021, à Pointe-Noire, par la Section des recherches de la gendarmerie départementale de Pointe-Noire en collaboration avec le régulateur de postes et télécommunications du Congo, à savoir l’Agence de Régulation des Postes et Communications Electroniques (Arpce). 

Il lui est reproché d’avoir procédé au trafic illicite des signaux de télécommunications.  L’egyptien transforme les appels internationaux en appels nationaux via un appareil dénommé Sim box contenant 126 cartes sim Airtel et MTN. 

En conséquence, ces appels sont facturés au prix d’un appel local au grand dame des opérateurs de téléphonies mobiles évoluant au Congo, mais aussi de l’économie nationale, comme le souligne Augustin Ngoma, chef de l’Antenne départementale de l’ARPCE à Pointe-Noire

« Il reçoit les appels qui viennent de l’étranger. C’est ce qu’on appelle les appels internationaux. Or, il se trouve que l’Etat congolais gagne de l’argent derrière ces appels qui entrent au Congo. Mais eux avec leur dispositif, un dispositif qui a cette intelligence de faire que ces appels là apparaissent comme des appels locaux. Donc, ils sont facturés comme des appels locaux. Et derrière, ils ont des contrats,  des clauses et des conventions avec les gens à l’extérieur. », s’indigne-t-il. 

L’enquête se poursuit, en attendant, l’homme a été mis hors d’état de nuire par les forces de l’ordre. Tout le matériel dont il disposait, à savoir, un appareil Sim Box, un module multiple antennes, deux modems Airtel et MTN, un onduleur UPS, une caméra Wifi, trois modules amplis audios et un lot de plus de 130 sim des deux raisons a été saisi, a rassuré la gendarmerie. 

Mahmoud Abdessalam et ses éventuels complices seront présentés devant le parquet du procureur de la République pour répondre de leurs actes.

La fraude par les Sim box consiste à faire passer un appel international pour un appel local via internet, permettant ainsi à l’émetteur de se soustraire aux tarifs de terminaison et aux taxes en vigueur dans le pays du destinataire. Le récepteur voit un numéro local s’afficher alors qu’il s’agit d’un appel venant de l’extérieur. 

Très répandue en Afrique et Asie, ce contournement du trafic international provoque des pertes financières énormes. Une perte de 7,5 milliards de francs cfa en 2014 avait été enregistrée au Cameroun, selon Serge Esso, directeur général adjoint de la filiale MTN Cameroun.  

Articles Populaires