Accueil Actualités Culture Une congolaise désignée parmi les 100 jeunes les plus influents en Afrique

Une congolaise désignée parmi les 100 jeunes les plus influents en Afrique

-

Chaque année Avance Media et Africa Youth Awards récompensent les 100 jeunes Africains les plus influents. Ils sont récompensés pour leur implication dans l’essor du continent Africain. Cette année, les femmes ont marqué un record avec 49 représentations féminines dont celle d’une compatriote, Noellie Ngombe

Avance Media et Africa Youth Awards ont publié ce 1er Novembre une déclaration conjointe concernant la 5e publication annuelle des jeunes africains les plus influents au cours de l’année 2020. 

Noellie Tamaris Ngombe, trentenaire, jeune femme congolaise a fait son apparition dans cette liste dans laquelle on retrouve des personnalités africaines telles que les chanteurs Burna Boy, Davido et Innoss’B et des footballeurs comme Sadio Mané ou Pierre-Emerick Aubameyang.

Responsable Éditorial dans la vie professionnelle, Noellie Tamaris Ngombe est auteure de nouvelles et d’articles d’opinion. Véritable porte voix de sa génération, elle a dévouée une grande partie de son combat de la femme et la jeune fille congolaise, elle est notamment la fondatrice du Collectif Entre Elles

Un réseau de femmes congolaises bénévoles qui travaillent auprès de ses paires en accompagnant les femmes du Congo dans leurs démarches administratives, professionnelles et sanitaires. 

Plusieurs actions menées par le Collectif Entre Elles, telles que la distribution de serviettes hygiéniques dans les collèges congolais ou l’organisation d’un concours d’écriture pour les lycéennes congolaises, ont permis de venir en aide aux jeunes filles et à promouvoir l’éducation auprès de ces dernières. Des actions qui lui valent sans doute cette reconnaissance et lui offrent l’opportunité de se classer parmi les 100 jeunes africains les plus influents.

Une distinction que Noellie Tamaris Ngombe avoue avoir reçu avec beaucoup de surprise. « Je ne savais pas trop comment réagir, je me suis dis waouh, incroyable !  J’ai ensuite essayé de regarder dans la liste s’il y avait d’autres congolais. Je me suis rendue compte que j’étais la seule congolaise. Vraiment gros sentiment de fierté et une grande excitation. », nous a-t-elle confié. 

Articles Populaires