dimanche, octobre 17, 2021
AccueilEconomieLe budget de l'Etat exercice 2022 en hausse

Le budget de l’Etat exercice 2022 en hausse

-

Le Conseil des ministres a approuvé le 7 octobre 2021, le projet de loi de finances pour l’année 2022. Arrêté à 1925 milliards de francs CFA, le budget de l’État enregistre une hausse de plus de 15% comparativement à l’année 2021.

Élaboré sur la base du projet de société « Ensemble, poursuivons la marche » de Denis Sassou Nguesso, Président de la République réélu en mars dernier, le projet de loi de finances pour l’année 2022 vise le rétablissement des grands équilibres financiers, la diversification économique et la réalisation des promesses de campagne.

Le taux de croissance attendu l’année prochaine est de 2,3%, un rebond positif qui devrait offrir aux différents opérateurs un environnement économique un peu plus favorable que celui des deux années précédentes profondément marquées par la crise sanitaire de Covid-19 et de la chute brutale des cours du pétrole.

Globalement, le budget passera de 1672 milliards de frs CFA en 2021 à 1925 milliards en 2022, soit 234 milliards de plus et 15% d’augmentation, ce qui ramènera le budget aux niveaux d’avant 2019. 

En 2022, le gouvernement souhaite relever l’ambitieux défis d’augmenter la contribution des recettes non pétrolières à hauteur de 20% de la masse totale, 8 milliards de francs CFA sont notamment attendus de la part du secteur forestier. Les recettes pétrolières qui restent la principale source de revenus de l’Etat devraient quant à elles augmenter de 13% en 2022, selon les prévisions du gouvernement. 

Les dépenses budgétaires observeront également une importante augmentation. L’entrée dans la phase de réalisation du projet de société « Ensemble, poursuivons la marche », induit en plus des dépenses d’investissement, l’apurement de la dette intérieure commerciale et sociale, les charges liées aux remboursements aux créanciers internationaux en vue de la reprise de l’accord avec le FMI.

Selon le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, le budget présenté par le ministre des Finances, du budget et du portefeuille public, Roger Rigobert Andely peut être qualifié de réaliste. Il faudra néanmoins assurer l’efficacité dans le recouvrement des recettes, la rationalisation de la dépense publique et la maîtrise de la dette pour concrétiser ces ambitions budgétaires. 

Inscrit à l’ordre du jour de la treizième session ordinaire du Parlement qui s’ouvrira le 15 octobre prochain, le projet de loi de finances pour l’année 2022 sera transmis au Parlement pour examen et adoption. 

Articles Populaires