Accueil Société Visite inopinée de la mairie à la Morgue de Brazzaville

Visite inopinée de la mairie à la Morgue de Brazzaville

-

Le président du Conseil départemental et municipal par intérim de Brazzaville, Guy Marius Okana a effectué une visite de terrain, le lundi 23 mars à la Morgue municipale de la capitale. L’objectif de cette visite était de constater le respect des mesures prises contre la pandémie du Covid-19 relatives au déroulement des cérémonies funèbres. 

Le maire par intérim de Brazzaville apportait, il y a quelques jours, des précisions sur les mesures de distance sociale prises par le gouvernement relatives aux événements familiaux. Il détaillait notamment la procédure applicable aux inhumations durant toute la période de mobilisation contre l’épidémie du Coronavirus sur le territoire national et à Brazzaville en particulier.

Pour rappel :

  1. Les familles éprouvées doivent déposer les dossiers funéraires dans les différentes morgues de Brazzaville quarante-huit (48) heures avant les dates prévues pour les inhumations, afin de faciliter les programmations des convois;
  2. Le nombre des personnes autorisé à accéder à la morgue pour assister au nettoiement et au recueillement est de dix (10) personnes par famille dont cinq (05) côté paternel et cinq (05) côté maternel y compris le veuf ou la veuve; 
  3. Il n’y aura plus de dépôt à domicile ni à l’église; 
  4. Le temps maximum de recueillement est d’au plus une (1) heure.

Il a ainsi procédé à une visite inopinée à la Morgue municipale de Brazzaville pour s’enquérir de la situation. Le maire intérimaire s’est dit satisfait du constat fait sur le terrain et a rappelé que la mairie s’emploi à faire respecter les mesures édictées par le gouvernement afin d’assurer la sécurité des populations.  

Des agents des forces de l’ordre ont été mobilisés pour veiller au respect strict de ces dispositions tant gouvernementales que municipales. 

En plus de ces dispositions, le maire par intérim a entrepris un chapelet de mesures visant à réduire les contacts notamment à bord des transports en commun, pour éviter les risques de propagation de la maladie. 

Articles Populaires