jeudi, juillet 29, 2021
AccueilA La UneToujours aucune date prévue pour la reprise des cours à l'université Marien...

Toujours aucune date prévue pour la reprise des cours à l’université Marien Ngouabi

-

Une délégation des syndicats d’élèves et étudiants congolais ont eu une séance de travail avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, en vue de la réouverture de l’université Marien Ngouabi. Ce, dans le but de clôturer l’année académique 2019-2020. Il ressort malheureusement qu’aucune date n’a été déterminée pour le déconfinement de cet établissement supérieur alors qu’une nouvelle année académique pointe déjà à l’horizon.

Le Mouvement des élèves et étudiants du Congo (MEEC) et l’Union libre des élèves et étudiants du Congo (ULEECO) ont eu un tête-à-tête avec le patron de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua. L’échange entre les deux parties a essentiellement été centré sur la reprise des cours à l’université Marien Ngouabi.

Ces deux syndicats craignent que deux promotions d’étudiants ne soient confondues, puisque l’année académique 2019-2020 suspendue depuis mars n’a toujours pas redémarré. 

Pourtant, une nouvelle vague d’étudiants débarquera dans les prochains jours à Marien Ngouabi. Il s’agit des nouveaux bacheliers qui n’attendent que la relance des activités académiques de cette université publique pour amorcer le processus d’inscription dans ladite université.

Une situation complexe pour les anciens étudiants inscrits au titre de l’année 2019-2020,  puisque celle-ci n’est pas encore clôturée.

Dans le but de pallier cette difficulté, les représentants des étudiants ont pu trouver un compromis avec le ministre. « Nous nous sommes convenus avec le ministre que dès le déconfinement de l’université, la 1ère campagne de l’année 2019 sera lancée, suivi de la campagne de l’année 2020. », souligne les syndicats.

En revanche un nouveau planning de reprise de cours à l’université Marien Ngouabi n’a toujours été indiqué. « Nous sommes d’accord avec eux que les activités reprennent, du moins, pour l’instant il n’y a pas une date précise. », ont déclaré les syndicalistes. 

Le ministre a pour sa part affirmé que la relance des cours est conditionnée par la mise en place d’un dispositif sanitaire au sein de l’université, afin d’éviter que cet établissement ne devienne un foyer de contamination.

Par ailleurs, les syndicats d’étudiants ont également alerté le Conseil consultatif de la jeunesse sur la nécessité de la réouverture de l’université Marien Ngouabi fermée depuis le 19 mars.

Articles Populaires