samedi, décembre 4, 2021
AccueilSociétéMise en demeure et fermeture immédiate de la société chinoise Wing Wah...

Mise en demeure et fermeture immédiate de la société chinoise Wing Wah SAU

-

L’Etat congolais par l’entremise du ministère de l’Environnement a décidé de la mise en demeure assortie de la fermeture immédiate de la société chinoise Wing Wah SAU pour plusieurs irrégularités. 

La compagnie Wing Wah E&P SAU défraie une nouvelle fois la chronique, s’illustrant encore par son irrespect des lois et règlements en vigueur en République du Congo. Les questions de l’amélioration des conditions de travail des salariés sur les sites et à la protection de l’environnement sont de nouveau mis en cause.

En effet, le gouvernement lui reproche la mauvaise gestion des déchets de toute catégorie et l’inexistence des procédures afférentes à la gestion de ceux-ci ; le non-respect du plan de gestion environnemental et social ; 

♦ Lire aussi : Nouvel ultimatum du ministère des Hydrocarbures à la société chinoise Wing Wah 

Autres faits déplorés par les autorités congolaises c’est la négligence dans la gestion des questions de santé et de sécurité du personnel et l’absence de plan ou programme de gestion des produits chimiques. 

En conséquence, la ministre de l’Environnement et du développement durable, Arlette Soudan-Nonault a décidé de sanctionner cette société qui a déjà fait l’objet de plusieurs avertissements de la part du gouvernement.  

En raison de la gravité de ces manquements, constitutifs de violation de la réglementation en matière de protection de l’environnement, je vous notifie la mise en demeure et la fermeture immédiate de vos installations, jusqu’à nouvel ordre, a-t-elle indiqué dans une correspondance adressée à la société chinoise. 

♦ Lire aussi : Wing Wah toujours dans le viseur du ministère des Hydrocarbures

Outre les problèmes de pollution, cette société est aussi accusée par ses employés d’avoir un traitement peu orthodoxe à leur égard.

Ils dénoncent entre autres des licenciements abusifs, des retards de paiement de salaires injustifiés, l’absence d’un système de rotation au travail et demandent aussi la revalorisation de leurs salaires et primes. Une correspondance avait d’ailleurs été adressée au gouvernement dans ce sens.

Créée en 2015 au Congo, la société Wing Wah SAU est une entreprise pétrolière privée de droit congolais, filiale du groupe chinois Southernpec. Elle exerce dans le district de Tchiamba-Nzassi, dans le département de Pointe-Noire.  

Articles Populaires