AccueilA La UneMaintenir une offre de soins et services de qualité pour les patients...

Maintenir une offre de soins et services de qualité pour les patients « non-suspects du Covid-19 »

-

La ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo a instruit les responsables des hôpitaux de base et généraux à la mise en oeuvre d’un dispositif visant à garantir une offre de soins et services de qualité pour les cas non suspects au Covid-19. 

Dans le cadre de la riposte contre la pandémie de coronavirus, Jacqueline Lydia Mikolo a publié le 16 juin dernier, une  circulaire à l’attention des directeurs d’hôpitaux portant application des mesures de riposte à la pandémie à coronavirus Covid-19 dans lesdites structures hospitalières.

La patronne de la Santé a fermement rappelé à ces dirigeants, que, bien que tenus à l’application des mesures de riposte à la pandémie à coronavirus dans leurs formations sanitaires respectives, leur devoir de prise en charge des cas non suspects demeure. 

Plusieurs manquements ont été observés dans les centres hospitaliers où depuis le début de la pandémie, les actions se concentrent sur la Covid-19 au détriment de la prise en charge globale des patients. Le drame Chloé Bafouindi Nsoni en est une illustration.

« Maintenir une offre de soins et services de qualité y compris la référence, pour les autres cas non suspects de Covid-19. » est donc un devoir doublé de nécessité rappelé par l’autorité en charge de la Santé. 

Selon Jacqueline Lydia Mikolo, le ministère ne ménagera aucun effort pour s’assurer de l’application de ce dispositif. Elle a par ailleurs souligné que des sanctions seront prises, conformément aux textes en vigueur, à l’encontre de tout contrevenant à cette exigence.

L’Inspection générale de la santé, la direction générale des soins et services de santé et les directeurs départementaux de la santé ont été chargés de veiller au strict respect de cette directive. 

Par ailleurs, plusieurs mesures accompagnent cette instruction, il s’agit entre autres de « la mise en place l’unité de pré-triage dans les services d’accueil, de l’aménagement d’une salle d’isolement pour sécuriser tous les cas suspects, de la mise en place d’une équipe d’agents chargés de la gestion des cas suspects de Covid-19 en lien avec la commission Prise en charge, de la mise en place des équipements pour effectuer les prélèvements…. »

Cliquez ici pour obtenir la circulaire N°000014/MSPPFIFD/CTRPCOVID.20

Articles Populaires