mercredi, septembre 28, 2022
AccueilActualitésJusticeLutte contre la corruption : la Halc s'imprègne du processus de passation...

Lutte contre la corruption : la Halc s’imprègne du processus de passation des marchés publics

-

Les cadres de la Haute autorité de lutte contre la corruption (Halc) ont pris part ce jeudi 27 janvier au lancement de la session de formation sur le processus de passation des marchés publics. La Halc veut renforcer la transparence dans la gestion des affaires publiques à travers cette initiative.

Il s’est tenu ce jeudi 27 janvier, à Brazzaville, l’ouverture de la session de formation des membres de la Haute autorité de lutte contre la corruption (Halc) sur les processus de passation des marchés publics.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du président de la Halc, Emmanuel Ollita-Ondongo et du directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), David Martin Obami. 

Pendant trois jours, le personnel de la Halc et celui de l’ARMP vont procéder au partage d’expériences. 

Il sera notamment question pour les participants de statuer sur le cadre légal et règlementaire de la passation des marchés publics en République du Congo. 

Cette formation des cadres de la Halc leur permettra d’appréhender, j’en suis convaincu, tous les contours afférents aux différentes étapes liées au processus de gestion des marchés publics. J’invite donc en conséquence, tous les participants à s’y impliquer résolument afin d’atteindre les objectifs fixés« , a déclaré le président de la Halc, Emmanuel Ollita-Ondongo. 

♦ Lire aussi : Un numéro vert pour dénoncer les faits de corruption

Pour sa part, le directeur général de l’ARMP, David Martin Obami s’est dit satisfait de l’organisation de cette session de formation combien importante pour les deux institutions. 

« Je voudrais traduire toute notre gratitude à la Haute autorité de lutte contre la corruption par cette initiative combien louable qui inaugure une nouvelle ère de partage et d’échanges d’expériences entre nos deux institutions, a-t-il dit. 

In fine, Emmanuel Ollita-Ondongo a indiqué que cette séance de travail s’inscrit dans le cadre de la réalisation des missions assignées à la Halc.

Cet organisme est notamment chargé de contribuer à promouvoir et à faire respecter à tous les niveaux les règles de bonne gestion publique, d’éthique, de probité morale et de déontologie professionnelle. 

Articles Populaires