dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSociétéLevée de la grève et "reprise immédiate du travail" à l'Université Marien...

Levée de la grève et « reprise immédiate du travail » à l’Université Marien Ngouabi

-

La grève générale et illimitée déclenchée ce début de semaine à l’Université Marien Ngouabi (UMNG) a été levée à l’issue d’une rencontre entre le chef du Gouvernement Anatole Collinet Makosso et la Coordination Élargie du Collège Intersyndical dudit établissement.

La délégation de la Coordination Élargie du Collège Intersyndical de l’Université Marien Ngouabi, conduite par Jean Didier Mbélé, président dudit collège a été reçue en audience ce 21 septembre à l’hôtel de la Primature à Brazzaville, par le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso. 

Les discussions ont porté sur les revendications syndicales visant l’amélioration des conditions socioéconomiques du personnel de cette alma mater, ayant entraîné la grève générale et illimitée le 20 septembre dernier. 

♦Lire aussi : Grève générale et illimitée à l’Université Marien Ngouabi à partir du 20 septembre

À l’issue de l’entretien, il ressort qu’un commun accord a été trouvé entre les deux parties en vue de la levée de la grève et « reprise immédiate du travail« , conformément aux mécanismes syndicaux. Du côté du gouvernement, l’acte a été paraphé par le ministre de l’Enseignement général, Jean-Luc Mouthoud, représentant la ministre de l’Enseignement supérieur, en mission.  

« Après un échange respectueux et fructueux, les deux parties ont tiré les conclusions ci-après : mise à disposition immédiate d’une enveloppe couvrant quatre (04) quotités sur les six (06) attendues et paiement en cours du salaire du mois d’août 2021”, renseigne le relevé de conclusions. 

La correspondance indique aussi qu’il a été convenu que l’intersyndical poursuive les négociations avec la ministre de tutelle en vue de la signature d’un nouveau Protocole d’Accord. À cela s’ajoute, le paiement régulier des salaires au même rythme que les agents de la Fonction publique, conformément au Protocole d’Accord du 1er août 2019.

Les signataires de ce relevé de conclusions se sont par ailleurs engagés à en respecter les termes. 

Pour sa part, la délégation de l’intersyndical a déclaré qu’il y a eu une oreille attentive du gouvernement face à leurs doléances. Nous tendons vers une situation d’apaisement et de paix sociale à l’Université Marien Ngouabi au regard de ce que le gouvernement nous a proposé, a souligné, Jean Didier Mbélé.

Articles Populaires