AccueilActualitésJusticeL'État congolais alerte sur une arnaque à l’épargne et l’investissement orchestrée par...

L’État congolais alerte sur une arnaque à l’épargne et l’investissement orchestrée par OMEGA PRO

-

Le ministère des Finances par le biais du directeur général des institutions financières nationales (DGIFN), Jean-Pierre Nonault a dénoncé l’extorsion d’argent des paisibles citoyens par OMEGA PRO, une entité de placements financiers.

Le directeur général des institutions financières nationales (DGIFN), Jean-Pierre Nonault a tenu une conférence de presse ce lundi 4 avril à Brazzaville. 

Dans sa communication, Jean-Pierre Nonault a laissé entendre qu’OMEGA PRO proposerait des services financiers à de potentiels investisseurs, en leur faisant miroiter des dividendes très attrayants.

Selon lui, cette entité basée à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis « est en train de proposer à la population un service de conseils mais aussi un service d’investissement, à savoir, une mise de départ qui est triplée au bout de 16 mois, ce qui est sur la planète difficile à trouver, ça c’est sur la planète, mais au niveau du Congo, c’est quasi impossible. »

Jean-Pierre Nonault renchérit soulignant qu’OMEGA PRO qui dit s’était installé au Congo en 2018 « nest ni une banque, ni une microfinance, ni un établissement financier reconnu par les autorités compétentes. Il s’agit d’une arnaque financière de type pyramidale ou de Ponzi. » 

Ces acteurs opèrent au moyen d’une transaction dite « épargne et investissement », a précisé le directeur général des institutions financières nationales (DGIFN).

♦Lire aussi : « Télé na Ngaï » de MTN Congo frappé par le CSLC pour diffusion de contenu pornographique

Par conséquent, une série de recherches a été lancée par la commission mixte composée des cadres de la DGIFN et de la Police nationale pour traquer les responsables de cette arnaque, a indiqué Jean-Pierre Nonault. 

Prince Bakaba, 1er représentant de l’entité OMEGA PRO, et Beri Mayembo, sont entre autres les personnes qui ont été interpellées par la police.  

Jean-Pierre Nonault a par ailleurs appelé les populations à faire preuve de vigilance et de méfiance face aux structures de placements de financiers. 

« La première des choses consiste à se méfier de la personne physique ou morale à qui l’on confie son argent, car l’argent n’est pas facile à gagner. Il existe des personnes physiques ou morales bien connues, qui peuvent les renseigner sur l’existence officielle de chaque établissement financier. Par exemple, les banques, les microfinances, le Comité national économique et financier- CNEF (via son site Internet), et la DGIFN », atil dit.

Articles Populaires