AccueilSociétéLes sociétés de production d'eau devront désormais justifier de la qualité de...

Les sociétés de production d’eau devront désormais justifier de la qualité de leurs produits

-

Le ministre en charge de l’Energie et de l’hydraulique, Honoré Sayi, a échangé avec les responsables de certaines sociétés privées de production du secteur de l’eau en République du Congo le jeudi 24 février à Brazzaville.

Les échanges entre le ministre Honoré Sayi et les représentants des sociétés Bayo, Cristal, Mayo et Globaline ont porté sur le respect des exigences liées à l’amélioration de la qualité du service de l’eau en République du Congo.

Le ministre de l’Energie et de l’hydraulique a interpellé ces derniers sur la qualité des produits qu’ils mettent à la consommation des Congolais, il les a invité à fournir des éléments attestant du contrôle et de la qualité de l’au mise à la disposition des consommateurs.

« Le ministre nous a interpellés dans le sens de vouloir faire en sorte que nos produits soient de qualité. Il nous faut fournir des éléments techniques de nos forages. Si nous produisons de l’eau nous devons disposer de laboratoires », a signifié Clément Tsana, directeur général adjoint de la société Globaline.

Ces sociétés devront également avoir des agréments délivrés par le ministère et mettre sa disposition des analyses physico-chimiques et bactériologiques pour publication et la visibilité auprès du grand public.

Honoré Sayi a fait savoir qu’une une équipe de contrôle circulera dans les entreprises pour voir si ces conditions sont fournies et réunies.

Articles Populaires