vendredi, décembre 3, 2021
AccueilSociétéLe "variant congolais" le nouveau variant du Covid19 qui intriguent les chercheurs 

Le « variant congolais » le nouveau variant du Covid19 qui intriguent les chercheurs

-

Le nouveau variant de coronavirus découvert fin septembre dans un cluster familial, en Bretagne, en France chez des personnes, qui provenaient du Congo, a été classé sous surveillance active dans plusieurs pays. Les mutations de ce variant atypique intriguent les scientifiques. 

Le « variant congolais »  (B.1.640) a été mis sous surveillance, en Grande Bretagne, en France et en zone Union européenne. 

Selon le ministre français de la Santé, Olivier Véran, huit cas de variant B.1.640 ont été identifiés en République du Congo et plusieurs autres à travers le monde dont 12 en France et 4 en Italie et des cas sporadiques répertoriés aux Pays-Bas, en Espagne et aux États-Unis.

Si le ministre français assure que rien n’indique que ce variant soit particulièrement dangereux”, et qu’il soit maitrisé, cependant la communauté scientifique émet quelques réserves.

On est aujourd’hui incapable de dire si ce variant va s’éteindre ou se développer, a déclaré au HuffPost Étienne Simon-Lorière, virologue à l’institut Pasteur qui a d’ailleurs travaillé sur des séquences françaises.

Les scientifiques parlent d’un variant atypique du fait que ses mutations ne ressemblent à aucune autre, et ce variant aurait mis un certain temps à être identifié, du fait de sa particularité.

Les différents génomes séquencés que l’on détecte et que l’on assigne à cette lignée ont quelques mutations divergentes, a expliqué au HuffPost Florence Débarre, chercheuse au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), spécialiste de biologie évolutive. 

Il est donc difficile à l’heure actuelle de mesurer l’impact de cette série de mutation sur cette forme du Sars-Cov2 sur sa transmissibilité ou sur une réduction de l’efficacité des vaccins.

En France, des études sont en cours au Centre national de référence et les autorités de santé continuent à suivre l’évolution du nombre de génomes liés au « variant congolais ».  

Pour l’heure, ce nouveau variant reste peu sinon totalement méconnu au Congo. Une communication des autorités sanitaires devrait permettre de fournir davantage de précisions sur ce nouveau variant dénommé à tort ou à raison « variant congolais ».

En rappel, la République du Congo fait face à une troisième vague de Covid-19, un plan d’urgence a été mis en oeuvre par les autorités pour garder sous contrôle l’évolution de la maladie dans le pays. 

Articles Populaires