jeudi, septembre 23, 2021
AccueilEconomieLe Rwanda veut acquérir et exploiter des terres agro-pastorales en République du...

Le Rwanda veut acquérir et exploiter des terres agro-pastorales en République du Congo

-

La République du Rwanda entend se procurer des terres en République du Congo pour y pratiquer l’agriculture et l’élevage. C’est ce qui ressort de l’entretien entre le ministre d’Etat, des Affaires foncières et du Domaine public, Pierre Mabiala et l’ambassadeur Rwandais, Théoneste Mutsindashyaka. 

Le ministre d’Etat, des Affaires foncières et du Domaine public, Pierre Mabiala, a reçu en audience ce 27 juillet à Brazzaville, le diplomate Rwandais en République du Congo, Théoneste Mutsindashyaka. 

Les discussions ont porté sur l’obtention de titres fonciers de terres arables sollicitées par le gouvernement Rwandais à la République du Congo en 2017.

« Je venais spécialement lui demander les actes de terres que le gouvernement congolais a données à l’Etat rwandais dans le cadre de la coopération sud-sud. Comme vous le savez, Son Excellence Denis Sassou Nguesso, président de la République a mis en avant pour ce quinquennat, le développement de l’agriculture », a déclaré Théoneste Mutsindashyaka.

Le Rwanda, exportateur du thé, du café et du manioc entend partager son expérience avec le Congo, a renchérit le diplomate. « Le Rwanda veut travailler avec le Congo pour le développement de l’agriculture. Nous avons une expérience que nous voulons partager avec le Congo », a-t-il souligné. 

Un échantillon de produits agricoles rwandais a été présenté au ministre Congolais.

Pour sa part, Pierre Mabiala qui y voit une opportunité pour l’emploi des jeunes, a rassuré son hôte de son engagement afin que ces titres fonciers soient obtenus dans les meilleurs délais.

« Nous allons travailler avec le Rwanda pour développer l’agriculture et l’élevage. Il y aura de l’emploi parce que ces deux filières utiliseront plus les jeunes désœuvrés », a souligné le ministre Pierre Mabiala.

En rappel, le Rwanda n’est pas le seul Etat à s’intéresser aux terres agricoles congolaises. En octobre 2017, une société ougandaise Good Farm avait signé un mémorandum d’entente avec le gouvernement congolais portant sur l’acquisition de plus de 20 mille hectares de terres pour l’exploitation d’activités agro-pastorales. 

Articles Populaires