lundi, juillet 26, 2021
AccueilEnvironnementLe Repar alerte sur la menace d’ensablement qui pèse sur le Fleuve...

Le Repar alerte sur la menace d’ensablement qui pèse sur le Fleuve Congo

-

Le Coordonnateur régional du Réseau des parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (Repar), Jean Jacques Zam, a alerté les présidents des deux chambres du Parlement sur la menace qui pèse actuellement sur le Fleuve Congo. 

Une délégation constituée de parlementaires de la sous-région réunie, au sein du Réseau des parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (Repar), est en visite de travail en terre congolaise. 

Conduits par leur coordonnateur régional, Jean Jacques Zam, les membres du Repar ont été reçus en audience par Pierre Ngolo et Isidore Mvouba, respectivement président du Sénat et président de l’Assemblée Nationale ce 23 juin à Brazzaville.

Au coeur des discussions, les questions environnementales. Le chef de mission du Repar a alerté les présidents des deux chambres sur la menace qui pèse actuellement sur le Fleuve Congo, 2e fleuve le plus puissant au monde derrière l’Amazone. Du haut de ses 40 000 m/s environ, le fleuve Congo est menacé par l’ensablement qui prend des proportions inquiétantes, a indiqué la délégation. 

Face aux conséquences néfastes provoquées par le changement climatique, Jean Jacques Zam a invité les autorités congolaises à prendre conscience du phénomène climatique pour sauver l’humanité. 

« Regarder autour de vous, tous les petits cours d’eau ont tendance à disparaître. Les phénomènes climatiques extrêmes vont se poser et à terme, l’espèce humaine est menacée. Aujourd’hui, il faut prendre conscience à travers les politiques publiques en y injectant une dose d’environnement », a-t-il exhorté. 

Cette délégation qui séjourne à Brazzaville, à la faveur de l’atelier de planification et de concertation sur la mise en œuvre du Repar, a également échangé avec Arlette Soudan Nonault, ministre de l’Environnement et coordonnatrice technique de la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC). Les deux parties envisagent la signature d’un accord de partenariat entre la Commission Climat du Bassin du Congo (CCBC) et le Repar.

Articles Populaires