AccueilSociétéLe journal Sel Piment, de nouveau suspendu pour “diffamation” 

Le journal Sel Piment, de nouveau suspendu pour “diffamation”

-

Le régulateur des médias, le Conseil supérieur de la liberté de communication (Cslc) a interdit de parution, ce jeudi 20 janvier, l’hebdomadaire satirique « Sel Piment » pour non-respect des valeurs d’éthique professionnelle. Une sanction qui tombe un an après la dernière suspension prononcée le 21 janvier 2021 par ledit organe. 

La suspension de parution du journal « Sel Piment » par le Conseil supérieur de la liberté de communication (Cslc), a été prononcée ce jeudi 20 janvier à l’occasion d’une rencontre des membres dudit conseil.

Cette décision fait suite à la publication dans ce journal d’un article jugé « diffamatoire » à l’encontre du Trésor public congolais, a indiqué Asie Dominique de Marseille, chargé de la Déontologie et de l’éthique au Cslc. 

« Sel Piment est revenu sur la diffamation, et cette fois-ci nous avons confirmé que Sel Piment qui est toujours dans ses dérapages professionnels a été suspendu pour six mois. Il a écrit un article diffamatoire, un article diffamateur qui porte sur le Trésor public », a-t-il  déclaré.

♦Lire aussi : L’ONG CAD dénonce la condamnation du journaliste Raymond Malonga

Nouvelle interdiction d’exercer en République du Congo donc pour « Sel Piment », cet organe de presse avait déjà écopé d’une suspension l’année dernière pour des raisons similaires.

Lors de ces assises, le conseil a également suspendu la radio communautaire de Kellé, dans le département de la Cuvette-Ouest et la rubrique « Biso na biso » de la plateforme en ligne « Télé na Ngai » de l’opérateur de téléphonie mobile MTN Congo. 

Articles Populaires