jeudi, janvier 27, 2022
AccueilSociétéLe Haut-commissaire à la justice Adolphe Mbou-Maba dialogue avec des “Bébés noirs”

Le Haut-commissaire à la justice Adolphe Mbou-Maba dialogue avec des “Bébés noirs”

-

Le Haut-commissaire à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile Adolphe Mbou-Maba a échangé ce lundi 10 janvier avec les représentants des jeunes, les chefs de quartiers, les responsables des confessions religieuses et les agents de force publique de l’arrondissement 1 de Brazzaville Makélékélé, au sujet du phénomène “Bébé noir”.

La descente du Haut-commissaire à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile à Makélékélé marque le début d’une série de descentes qui s’effectueront également dans les différents arrondissements des grandes villes du Congo.

Conscient de l’ampleur que prend de plus en plus le phénomène Bébés noirs dans notre pays, Adolphe Mbou-Maba a décidé d’aller à la rencontre de cette jeunesse afin de toucher à la racine les raisons qui incitent ces derniers à poser des actes d’incivisme.

Ces échanges visent à créer un climat de dialogue avec les jeunes sur leurs motivations et préoccupations existentielles ainsi que sur leurs attentes par rapport à l’action menée à leur endroit par le Haut-commissariat.

« Nous ne pouvons pas rester dans nos bureaux et estimer régler ce problème. Nous sommes sur le terrain pour vous écouter », a indiqué le Haut-commissaire.

De leur côté les participants ont évoqué entre autre le manque d’emploi, le laxisme de la police, l’ingratitude des hommes politiques, la pauvreté, le manque d’espaces culturels dédiés aux jeunes, l’injustice sociale, le tribalisme et le désistement de l’Etat… autant de maux poussent la jeunesse à se tourner vers la rue.

Plusieurs propositions et requêtes ont été faites à l’endroit du Haut-commissariat à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile notamment la création d’emplois afin d’occuper la jeunesse.

Signalons que cette rencontre a également connu la participation de l’administrateur-maire de Makélékélé Edgard Bassoukissa.

Articles Populaires