mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSociétéLe Congo parmi les 30 pays les plus touchés par la tuberculose...

Le Congo parmi les 30 pays les plus touchés par la tuberculose au monde

-

Le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié en 2021 classe le Congo parmi les 30 pays les plus affectés par la tuberculose dans le monde. Un classement qui interpèle les autorités congolaises. 

Dans un entretien accordé à la chaîne nationale, ce dimanche 24 avril, l’assistant du directeur du Programme national de lutte contre la Tuberculose, Relinga Oyongo a parlé des stratégies mises en œuvre le Congo pour lutter contre la tuberculose.

Dans son propos, Relinga Oyongo a indiqué que notre pays fait face à un fléau qui demeure préoccupant au vu des dernières statistiques mises à jour par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le rapport de l’OMS pour les activités menées en 2020 publié en 2021, classe effectivement notre pays parmi les 30 au monde qui ont une forte charge élevée de la tuberculose, soit 379 cas de tuberculose pour 100 mille habitants et sur les 5 700 000 habitants, le Congo a un total d’à peu près 21 000 cas », a-t-il rapporté.  

Pour faire face à cela, l’assistant du directeur du Programme national de lutte contre la tuberculose a affirmé qu’il a été mis en place un plan national par le Programme national qui couvre la période 2020-2022. 

Il s’appuie sur 3 piliers, à savoir des innovations, des approches qui doivent être centrées vers le patient, l’accompagnement des politiques par la prise de décision et la recherche. 

♦Lire aussi : Le Congo reçoit une subvention de 18 milliards de F cfa pour la lutte contre le VIH-SIDA et la tuberculose

Relinga Oyongo a par ailleurs déploré la sous-notification des cas de tuberculose par une faible couverture en termes des structures de dépistage et de traitement de ces patients à travers le pays. 

« En 2021 par exemple, nous n’avons notifié que 11 779 cas, or on s’attendait à 21 mille cas. Vous comprenez qu’il y a eu un gap de recherche. Donc, nous avons ce problème de sous notification », a-t-il déclaré.

Il a ainsi plaidé pour une responsabilité de chaque élément de la pyramide sanitaire, de la direction du programme, aux districts sanitaires en passant par les directions départementales de la santé.

Relinga Oyongo a aussi, rappelé que la mission de son institution vise à « réduire », « baisser » cette incidence de la tuberculose. 

Le dépistage et le traitement de la tuberculose sont gratuits selon un décret présidentiel du 28 juin 2008, a-t-il rappelé. 

Articles Populaires